lundi 23 janvier 2017

Mes derniers avis


Cliquer sur la couverture pour atteindre la fiche du livre
   

Le père Noël assassiné !


Auteur  Kenneth Bogh Andersen
Editions : Pocket Jeunesse



Plus de sapins, plus de rennes, plus de lutins et surtout plus de cadeaux ! 
Le 1er décembre, le Père Noël a été assassiné par un monstre sanguinaire, et ses petits assistants massacrés par une horde de créatures maléfiques. Depuis, la magie de Noël a laissé place à l'effroi. 
Mais comment sauver Noël, quand la seule personne assez puissante pour combattre cette malédiction n'était autre que le Père Noël lui-même? 
Katrine, Frederik et Jesper ont vingt-quatre jours pour empêcher l'humanité de s'enfoncer à jamais dans les ténèbres...
Paru le 17 novembre 2016





Mon avis :
               
Si vous vous attendez à une belle petite histoire de Noël pleine de bons sentiments, vous risquez d'être fortement déçu, voire chamboulé.... Certes, tout l'univers du conte est bien présent : lutin, cadeaux, rennes, magie mais il y a aussi de la violence, beaucoup de violence, du sang, de la cruauté... Ce livre n'est pas à laisser entre toutes les mains comme l'indique le petit logo sur la quatrième de couverture....



Autant vous dire tout de suite que moi j'ai adoré ce récit qui joue sur les contrastes et ménage tant de surprises !

1er décembre : Tout commence dans un décor attendu, les ateliers du Père Noël où résonne le bruit des outils. Tout le monde est au travail : les lutins s'affairent, le père Noël dans son bureau examine son registre des enfants sages. Puis imperceptiblement, on sent l'atmosphère changer, le père Noël commence à percevoir des signes bizarres, il a des visions sordides, une inquiétude sourde s'installe, se tend jusqu'à  l'assassinat sauvage du père Noël...
J'ai adoré l'irrévérence dès ce premier chapitre, tous les codes du genre sont chamboulés, le conte vire en polar sanglant...

2 décembre : Frédérik et Katrine des jumeaux de la liste des enfants sages commencent à se confier leurs cauchemars, leurs peurs, ils sont en proie à des malaises de plus en plus étranges .... Le merveilleux s'invite chez eux, les peurs enfantines sont exploitées : le monstre du placard et autres angoisses ... jusqu'à l'arrivée de Aruld.

Par ailleurs, le monde sombre petit à petit dans la noirceur.
Les incidents se produisent partout, des incidents souvent sanglants.... 

Les jumeaux et par force leur ami Jesper présent ce jour-là, élément imprévu, gamin irrévérencieux et frondeur, partent en "croisade" pour sauver Noël, guidés par Aruld, cet étrange personnage, vers des mondes insoupçonnés : un périple vers le grand Nord, dans les grandes étendues de neige et de froid...

Des épreuves les attendent, la violence est présente aux détours des pages, scènes cruement décrites sans concessions, véritables visions d'horreur !
" Des lutins. Des lutins partout.
Certains étaient crucifiés, d'autres suspendus à des gibets ou plantés sur des pieux, d'autres encore se balançaient au bout d'une corde. Jeunes et vieux, hommes et femmes. Voilà où étaient passés les vautours. Ils profitaient du festin. La neige était ensanglantée, les mouches tournoyaient autour des visages figés.
Des morts. Des morts partout. Des corps torturés.
Exposés....."
La magie est omniprésente : lutins, gobelins, gâteau au gigembre aux propriétés insolites, rennes au pouvoir étrange, et j'ai beaucoup aimé les jolies trouvailles comme "La chambre du temps" ou "la bibliothèque aux livres enchantés"....

L'auteur joue constamment avec les codes du genre en les détournant .... la chambre des souhaits n'est pas l'endroit merveilleux que son nom laisserait croire.... loin de là !
Les références sont nombreuses : Alice de Lewis Carroll, personnages de Grimm etc...
Il est aussi question de l'origine du père Noël, Nikolaus, de ses véritables couleurs, de Coca Cola...

Mais je crois bien que ce que j'ai le plus aimé c'est la construction même du récit.
Les chapitres se présentent sous forme de calendrier de l'avent : 1er décembre, 2 décembre etc..... jusqu'au 25, mais non pas traditionnellement comme un décompte dans l'attente impatiente du jour de Noël, mais comme un compte à rebours dans une course contre la montre pour empêcher le pire d'arriver...
Chaque jour qui s’égraine tend l'atmosphère... et un jeu subtil avec le temps se déploie page après page, le temps se distant, revient en arrière, se fige, s'accélère et ce jusque dans l'organisation des chapitres (du 11 on passe au 25 puis on revient au 11), c'est un des éléments essentiels du récit et j'ai vraiment adoré ça !
"Fais attention au temps dans ta poche"
Quelques chapitres m'ont particulièrement marquée :
Le 13 décembre :  je l'ai trouvé brillant, dépouillé à l'extrême, tout en suggestion... ♥
Le 15 décembre qui décrit un monde extraordinaire où tout est neige, le royaume du roi Frost
"De la neige. La couverture était faite de neige.
toute la chambre - les murs, le sol, même le fauteuil qui se trouvait près de la fenêtre - était faite de neige et de glace. De neige et de glace chaudes. En effet, la température de la chambre était agréable." 
Les péripéties s'accélèrent avec l'approche du jour fatidique, un effet de suspens est savamment dosé et entretenu d'un chapitre sur l'autre.

Le récit est haletant, l'action s'emballe et l'on passe d'une scène à l'autre, bribe par bribe, laissant le lecteur en attente sur chaque plan, incapable de fermer son livre...

Une superbe fin qui encore une fois en quelques lignes prend le contre pied de tout ce qu'on avait cru, c'est tellement bien amené, pensé, une vraie réussite !
Cette lecture nous ménage de bien belles surprises !

Pour conclure, je ne résiste pas à donner cette dernière citation :
" Qu'est ce que Noël ? Réponse : gloutonnerie et voracité. Réponse : convoitise et jalousie. Réponse: impatience et hâte. C'est une fête sainte que l'on célèbre avec des pêchés mortels. Tout est corrompu, vous dis-je."
Peut-être la morale de cette histoire....



Ma notation : 4,7/5 






lundi 16 janvier 2017

Les romans de Noël partie 2


suite et fin.....

   


La magie de Noël


Auteur : Jay Northcote
Editeur : Jaybird Press

Quand deux amis font semblant d’être des amoureux, se pourrait-il que la magie de Noël transforme leur relation en quelque chose de plus profond ?
Justin est récemment devenu un malheureux célibataire. Noël approche, et il ne veut pas faire face seul à son ex durant leur fête de bureau. Alors, Sean – le meilleur ami de Justin et son béguin secret – se porte volontaire pour y aller avec lui et prétendre être sa nouvelle flamme.
Sean a toujours désiré Justin de loin, mais il n’a jamais eu l’opportunité de lui demander plus que de l’amitié. Prétendre être le petit ami de Justin n’est pas une corvée, et si son meilleur ami veut une roue de secours, Sean est plus qu’heureux de l’aider. À la soirée, la comédie et la réalité se confondent, et un baiser sur la piste de danse mène à une nuit de passion.
Le lendemain, ils croient tous les deux que ce n’était qu’un coup d’un soir, jusqu’à ce que le destin intervienne. Coincés ensemble à Londres pendant les vacances, ils cèdent de nouveau à la tentation. Mais la magie de Noël ne dure que pendant la période de Noël… n’est-ce pas ?
Paru le 8 décembre 2015

Mon avis :
Deux amis depuis la plus tendre enfance qui nourrissent chacun en secret des sentiments pour l'autre et chacun gardant ça pour lui de peur de perdre ce lien si fort....
Sean a mis du temps à dévoiler son homosexualité parce que vivant avec un père dur et peu enclin à l'accepter, Justin quant à lui assume pleinement depuis longtemps la sienne.
Lorsque la comédie d'un soir va les entraîner plus loin, il y a des hésitations, des peurs, des silences, mais peu à peu  les rendez-vous ratés sont révélés, les sentiments s'exposent et  les doutes s'effacent...
J'ai vraiment beaucoup aimé la connivence entre eux, et même si ça parait contradictoire, la justesse de la pudeur qui naît de cette amitié fusionnelle ... C'est extrêmement bien vu et écrit.
Un bémol toutefois, sur un si court roman j'ai trouvé le sexe un peu trop envahissant, certes, c'est par ce biais que tout se joue comme si les corps exprimaient ce que les mots ne peuvent dire mais proportionnellement au nombre de pages, à mon avis très personnel, il y en a trop....
Malgré cette réserve, j'ai passé un excellent moment de lecture et je compte bien lire d'autres écrits plus longs de Jay Northcote que je ne connaissais pas.
Ma notation : 3,8/5

Sous le gui


Auteur : Angéla Morelli
Editions : HQN

Quand Julie se retrouve coincée dans le hall de son immeuble, incapable de débloquer la serrure de sa boîte aux lettres où sont enfermés les cadeaux de Noël de ses enfants, c’est Nicolas, son nouveau voisin, qui vient à son secours. Une aide providentielle, qui la trouble infiniment. D’abord parce que, d’habitude, c’est son rôle d’aider les autres ! Mais surtout parce que Nicolas est terriblement séduisant, et qu’il éveille en elle des émotions qu’elle croyait disparues à jamais, depuis qu’elle a perdu son mari, trois ans plus tôt. Et comme, dans les jours qui suivent, elle ne cesse de penser à son mystérieux voisin, elle finit par décider de suivre son instinct et lui propose de passer le réveillon de Noël chez elle…
Paru le 15 avril 2013

Mon avis :
Une jeune veuve vulnérable malgré ses dehors de femme active et dévouée qui s'occupe de ses deux fils et de tous ses voisins, un nouveau voisin charmant et attentionné, pilote de ligne et las des filles sophistiquées sans profondeur, une rencontre plutôt drôle autour d'une boite aux lettres et la magie commence à opérer... Pour une fois, quelqu'un semble se préoccuper vraiment de Julie et vouloir l'aider.
Ils se rendent mutuellement service, s'attirent, se frôlent, et c'est tout naturellement que les relations se tissent entre eux.
C'est une histoire toute simple mais sans mièvrerie aucune, on suit avec grand plaisir cette romance très bien amenée qui s'ancre tout à fait dans l'esprit de Noël (il y a même des pulls aux motifs kitsch ♥) mais qui parle aussi de deuil...
J'aime beaucoup le style toujours précis et très juste d'Angéla Morelli, il y a souvent une foule de petits détails qui esquissent très joliment des personnalités, des sentiments, et ses récits sont toujours inscrits dans une réalité à laquelle on croit...  Ses nouvelles font partie de mes préférées presque à chaque fois !
Ma notation : 4/5


Christmas Crush


Auteurs : Caroline Tillman et Abby Soffer
Editions : Something Else Editions

Et si le vœu secret d'un enfant à Noël pouvait changer des vies ?
La plupart d'entre nous perçoit les fêtes de fin d'année comme un moment de joie et de partage, peuplé de boules, de guirlandes et de lumières. À Cambery, petite ville du Michigan, les choses ne se passent pas toujours de cette façon.
Pour la jeune Shirley d'à peine six ans, la magie s'éteint peu à peu. Dans une dernière supplique, elle demande au père noël de redonner à son papa une raison de sourire.
Et quand le bonhomme au costume rouge décide d'exaucer son souhait, il leur fait croiser la route de Madame "Mégère", pas vraiment disposée à faire fondre le cœur de Monsieur "Iceberg".
Laisserez-vous cette drôle de brise vous emporter ? Qui sait, vous pourriez connaître un fameux "Christmas Crush" !
Paru le 17 novembre 2016

Mon avis :
Un début d'histoire vraiment sympa à lire malgré une trame assez classique et peu de surprises, c'est léger, facile, souvent drôle...
D'un côté une jeune veuve et sa fille, de l'autre un jeune divorcé et sa fille : une rencontre explosive et la guerre est déclarée... Entre ces deux-là, dotés chacun d'un caractère bien trempé, tout va mal, chaque entrevue prend des allures de confrontation, tous les coups sont permis....mais leurs filles sont inséparables et le petit village entier conspire pour les réunit.... Peu à peu, chacun baisse les armes et une tension d'un tout autre genre s'installe.
Malheureusement, j'ai beaucoup moins aimé la fin du roman, l'arrivée de personnages antipathiques, les indécisions insupportables, la jalousie.... Tout ce petit mélange a cassé la si bonne impression du début... c'est dommage !
Ma notation : 3/5






dimanche 15 janvier 2017

Les romans de Noël partie 1





En période de Noël, 
on aime souvent se plonger dans un tas de petites histoires 
plus douces les unes que les autres, 
des histoires qui prolongent les ambiances festives de fin d'année 
et ce, autant par le biais de téléfilms que de livres...
Voici toutes celles que j'ai lues en décembre 
avec un petit avis concis pour chacune d'elle.
J'ai bien sûr mes préférées 
mais toutes ont leur charme propre 
et m'ont permis de passer de bons moments

      



L'elfe qui voulait fuir Noël

Auteur : Piper Vaughn
Editions : Reines-Beaux

Garnet Evergreen n’a jamais entendu parler d’un lutin abandonnant le pôle Nord pour les beaux yeux d’un humain, mais il espère bien être le premier. Depuis la première fois où il a croisé les yeux pleins de tristesse de Wes, Garnet n’a pu se défaire d’un profond sentiment d’appartenance. Au fil des ans, il a observé le garçonnet devenir un homme, et il est désormais bien déterminé à offrir à Wes un Noël qu’il n’oubliera jamais. Si seulement Garnet avait pensé à tester le traîneau de son père avant de partir...
Orphelin depuis l’enfance, Wes passe chaque Noël seul dans sa cabane. Lorsqu’il est réveillé par une explosion étrange et découvre un elfe évanoui dans les ruines de son traîneau, il ne sait pas comment réagir. Car Wes ne donne pas dans la fantaisie, il ne croit pas aux histoires de père Noël et de rennes volants. Mais une partie de lui veut désespérément croire Garnet quand celui-ci lui promet l’éternité, même si la vie lui a apprit que personne ne reste bien longtemps à ses côtés...
Paru le 25 décembre 2015

Mon avis
Très certainement ma préférée, une histoire pleine de magie qui raconte l'attachement d'un elfe pour un humain solitaire et ce depuis des années... c'est à la fois poétique, tendre, et très très drôle...

Ses préoccupations et sa langueur vis à vis de Wes s'étaient immiscées dans son travail lui causant toutes sortes de mésaventures.... Des poupées qui pleuraient au lieu de rire. Des jouets chiens qui aboyaient le nom de Wes . Des lecteurs de musique qui ne jouaient qu'une seule chanson en boucle : "Le blues de l'ouvrier elfique "....
Garnet un beau jour décide de tout abandonner pour rejoindre Wes. Il y aura bien entendu quelques déboires, quelques aventures mais tout finira bien. J'ai beaucoup aimé la délicatesse entre eux, c'est très joliment écrit, avec beaucoup d'élégance.
Une très jolie histoire qui colle complètement avec l'esprit de Noël, une histoire où tout devient possible quand on aime suffisamment ... Une auteur à suivre pour ma part !
Ma notation : 4,5/5


La disparue de Noël


Auteur : Anne Perry
Editions : 10x18

Coupable ! Le jugement est tombé sur l'infortunée Isobel Alvie. La veille, Gwendolen Kilmuir, une jeune veuve, s'est suicidée dans la propriété où Omegus Jones recevait quelques invités. De l'avis de tous, l'attitude cruelle d'Isobel envers la jeune femme la rend responsable de cet acte désespéré. Il ne reste guère que son amie, l'indomptable Lady Vespasia, pour la soutenir. Pour racheter sa faute aux yeux de la gentry, Isobel doit accomplir un voyage expiatoire jusqu'au nord de l'Ecosse, afin de prévenir la mère de Gwendolen. En compagnie de Lady Vespasia, elle entreprend un éprouvant pèlerinage, semé d'embûches... Un conte de Noël inédit où la reine Anne Perry, en son royaume victorien, fait le portrait magistral d'une époque corsetée par les convenances et l'hypocrisie.
Paru le 20 octobre 2005

Mon avis
Une histoire cruelle qui joue sur les codes de la société victorienne, les convenances étriquées et la duplicité de cette aristocratie....
Un suicide et la petite assemblée trouve bien vite une coupable... Pour ne pas être mise au ban, va s'en suivre un très long périple au fin fond de l'Ecosse qui mettra à jour des vérités bien dérangeantes.
Une histoire qui joue bien plus sur la psychologie des personnages que sur une action flamboyante, mais j'ai beaucoup aimé la plume, le traitement des sentiments et des émotions, sans compter les superbes descriptions de ce pays sauvage et enneigé..
C'est ma première lecture de Anne Perry, je suis sûre qu'il y en aura d'autres !
Ma notation : 4,5/5


Pour une branche de gui



Auteur : Eli Easton
Editions : Mxm Bookmark

Mick Colman, joueur de football et coureur de jupons, et Fielding Monroe, étudiant surdoué en physique, mais étranger aux plus simples concepts de la vie en société, sont deux colocataires inhabituels - et pourtant meilleurs amis. Du moins, jusqu'à ce qu'une cheerleader dise à Mick qu'il est la personne qui embrasse le mieux sur le campus. Fielding, qui n'a jamais embrassé qui que ce soit, décide que Mick doit lui apprendre - après tout, la fête de Noël du département de physique et son gui fatidique s'approchent. Et, le problème avec Fielding, c'est qu'une fois qu'il a une idée en tête, il est difficile de la lui enlever. Mick, lui, sait très bien que ce baiser est une très mauvaise idée. S'il accepte, ce sera un miracle que tout ça ne se transforme pas en désastre. Enfin, après tout, si ça tourne mal, ils pourront toujours dire que c'est de la faute au gui...
Paru le 24 décembre 2014

Mon avis :
Une histoire courte charmante, très bien écrite qui se lis très vite.
Mick, jeune homme populaire nous raconte sa rencontre avec le très surprenant Fielding, jeune geek surdoué solitaire qui sort tout juste des jupes de sa mère et qui a soif d'indépendance. Il deviendra tout d'abord son colocataire, puis ensuite son meilleur ami.
J'ai beaucoup aimé leur relation faite de confiance et de complicité, la maladresse de Fielding, il est tellement décalé et véritablement attendrissant, la façon dont Mick le prend sous son aile, l'amitié qui s'épanouit entre eux.  Mais lorsque Fielding demande à Mick ce service si particulier, tout bascule, se brouille et  devient compliqué... Finalement, ce n'est pas celui qu'on croyait qui apprend le plus à l'autre ...
C'est drôle, tendre, plein de fraîcheur et parfait comme lecture de Noël !
Ma notation : 4,2/5


Quand l'amour s'invite à Noël


Auteur : Tara Taylor Quinn
Editions : Harlequin


Depuis sa plus tendre enfance, Marybeth confie ses joies et ses peines à James, son grand amour épistolaire. Il est la personne qu’elle aime le plus au monde, le seul qui la connaît vraiment, celui sur qui elle peut compter. Mais voilà, James refuse de la rencontrer, de peur de briser la magie qui s’opère entre eux. Aussi est-elle bouleversée lorsque Craig, un séduisant inconnu, fait irruption dans sa vie. Lui, c’est un homme de chair et de sang, qui éveille en elle des sentiments inédits, une attirance irrépressible.
Dès lors, et à mesure que le séjour de Craig se prolonge à L’Orangeraie, sa maison d’hôtes chaudement décorée pour les fêtes, Marybeth est partagée entre les deux hommes de sa vie. Qui de James ou de Craig saura faire basculer son cœur ?
Paru le 1 novembre 2016

Mon avis :
Une histoire lue très très vite et qui ne me laissera pas un souvenir impérissable...
Si j'ai beaucoup aimé tout le début du roman, la très jolie relation épistolaire qui se développe entre les deux personnages, l'atmosphère de la maison d'hôtes, les questions sur le mariage, j'ai bien vite déchanté.... : trop d’ambiguïté de la part de Craig, un triangle amoureux avec Jenny qui m'a profondément gênée, et toute cette histoire de désir d'enfant que je n'ai pas trouvée très pertinente et qui vient polluer le récit. 
Bref, un fin de roman pleine de verbiage et des révélations qui m'ont paru bien trop exagérées....
Aussitôt lu, aussitôt oublié ....
Ma notation : 2,8




mercredi 4 janvier 2017

Antiqam



Auteur : Luc Serrano
Editeur : Books on Demand Editions


Quand certains actes condamnables, liés au conflit franco-algérien, refont surface au bout de plusieurs dizaines d'années, c'est tout un petit village du sud de Toulouse qui va être le théâtre d'une suite d'événements mystérieux qui iront jusqu'à mettre en péril la vie de certains de ses habitants. En découvrant par hasard des vieux ossements dans le bois du château, le pauvre Zaius ne s'attend pas à provoquer un tel cataclysme dont il sera la première victime. Alphonse Placard, venu à l'aide de son ami le Baron Louis Clément du Martinet du Bois de la Pierre aura beaucoup de mal à faire la preuve de ses intuitions.
Paru le 22 août 2016




Mon avis :

Une rencontre fortuite au coin d'une librairie, une table et des dédicaces et je me suis laissée tenter par ce roman dont la couverture et la quatrième me semblaient prometteuses. Et je ne le regrette en rien !

L'histoire débute par un incipit qui se passe en Algérie en 1959, trois frères obligés par des événements tragiques de s'embarquer pour la France, le cœur plein d'espoir...
Des premières pages touchantes qui suscitent immédiatement intérêt et curiosité pour la suite...

Ellypse temporelle et on se retrouve en 2003 dans un petit village de la région toulousaine.
Autant dire tout de suite que cette proximité, les noms évocateurs ont trouvé une résonance en moi, ajoutant du plaisir à ma lecture.... j'étais chez moi !
Saint-Ettifal un petit village qui semble paisible mais des événements troubles vont survenir...
Tout d'abord, le jeune Zaius, un garçon vivant chichement à l'écart de tous, disparaît après avoir découvert par hasard quelques ossements, dont un crane humain, dans les bois ... Seule la belle Emmanuelle, la jeune bibliothécaire du village qui fait tourner bien des têtes, va s'alarmer de son absence et alerter les habitants. Parallèlement, des bruits étranges sont entendus dans les sous-sols du château, des empreintes de pas aperçus.... il n'en faut pas plus pour que le propriétaire fasse appel à son ami de jeunesse, un détective de Toulouse pour venir prospecter sur ses terres.

J'ai beaucoup aimé les personnages masculins principaux, des  personnages attachants et pittoresques :
- Louis Clément de Martinet du Bois, dernier descendant d'une lignée aristocratique, baron désargenté solitaire mais qui véhicule encore de vraies valeurs... Il vit dans un domaine prestigieux dont la plus grande partie est laissée à l'abandon,  avec une gouvernante Marinette qui s'apparente bien plus à une figure maternelle qu'à un petit personnel de maison.
- Son ami, le détective Alphonse Placard, qui vit de petites filatures et mène une vie assez misérable dans un studio sous les toits de Toulouse, un homme perspicace et intelligent...

Lorsque Alphonse, appelé à l'aide par le Baron, arrive au domaine, il ne s'attend certainement pas à être plongé dans une histoire de cette envergure.... Très vite, son intuition lui souffle que tous les étranges événements survenus dans le village sont liés, il entrevoit les fils qui s'entremêlent et se lance sans tarder sur les pistes qu'il repère... Il fait preuve bien souvent d'une grande présence d'esprit.

Disparition, complot, meurtre, accident.... après l'absence de Zaius, les événements s'enchaînent sans temps morts.... l’exhumation accidentelle des ossements a fait vacillé le silence et l'on sent tout le long du roman une tension qui s'étire et s’alourdit.. l'atmosphère devient inquiétante au fil des pages...

Nos détectives touchent du doigt une vérité dérangeante sans jamais l'appréhender dans son entier.... et le lecteur suit pas à pas cette enquête qui l'amène de découvertes en surprise sans qu'il ne devine jamais qui se cache derrière les sombres événements.
Quand on entrevoit les coupables de la disparition de Zaius, ils sont à leur tour mis à mal par une main mystérieuse et on se perd dans des conjonctures .... Que s'est-il vraiment passé il y a quelques années, cette histoire terrible que ressasse à coups de messages sibyllins le vieux Pégot accoudé au comptoir du bar ?

Un récit extrêmement bien tissé qui parle de la cruauté des hommes, du racisme ordinaire, de l'omerta des petits villages, un roman noir très sombre illuminé malgré tout par les romances qui se nouent au gré des pages....  Un scénario machiavélique qui ne se dévoile que lorsque toutes les pièces du puzzle s’emboîtent. Il faut attendre la toute fin pour comprendre exactement l'entière vérité....
Un épilogue qui fait écho au prologue et la boucle est bouclée..... laissant le lecteur le cœur chaviré devant l'indicible... Une bien terrible histoire !

Si j'avais quelques réserves à émettre ce serait tout d'abord sur le temps utilisé, j'ai eu un peu de mal avec le présent dans la narration, je préfère le passé simple mais au bout de quelques pages je n'y pensais déjà plus prise par la toile tendue par l'auteur...
De même, étant une grande amatrice de romance, j'aurais aimé un peu plus de développements et de profondeur sur celles qui sont décrites, mais rien qui n'est venu entaché mon plaisir de lecture...

Une jolie découverte et l'envie de poursuivre avec les autres romans à venir de l'auteur !

Ma notation : 4/5

lundi 2 janvier 2017

Mes lectures novembre et décembre 2016


Toujours une fin d'année très chargée, 
j'ai pris un retard considérable dans mes avis.... 
je doute de pouvoir le rattraper un jour mais je vais m'y efforcer...
Ce sera ma première résolution pour 2017 !!!

Quelques très belles lectures avec en premier lieu bien sûr 
Charley Davidson de Darynda Jones, (mais suis-je vraiment objective ?)
et La douce caresse d'un vent d'hiver de Sarah Morgan dont j'aime tant la plume ... 

Une magnifique découverte avec Le soleil est pour toi de Jandy Nelson
un livre qui m'a particulièrement touchée ...

Un nouvel auteur dont l'histoire s'est révélée très prenante : Antiqam de Luc Serrano

Quelques lectures de Noël avec surtout 
le superbe Flocons d'amour de John Green, Maureen Johnson et Lauren Myracle
(merci Laenic pour ce fabuleux cadeau !) 
Et L'elfe qui voulait fuir Noël de Piper Vaughn , très drôle, une réussite !

Et bien sûr toujours quelques BD 
Le surprenant et très bel album L'odeur des garçons affamés de Frederik Peeters et Loo Hui Phang
L'émouvante série Le train des orphelins de Xavier Fourquemin et Philippe Charlot


Et tous les autres qui m'ont accompagnée jour après jour, 
m'ont fait rire, souffler, pester, soupirer, m'ont émue ou amusée...
Encore deux beaux mois de lecture ! 


       
      
      
     

Le soleil est pour toi de Jandy Nelson 4,7/5 ♥ ♥
Le ranch des McCoy  - tome 1 : Le cœur d'un cowboy 3/5
Notre Année Trouble de Sarina Bowen 3,8/5
L'odeur des garçons affamés de Frederik Peeters et Loo Hui Phang 4,7/5
Meilleurs ennemis : De la haine à l'amour, il n'y a qu'un pas de Sally Thorne 4,5 /5
Tant que nous sommes vivants de Anne-Laure Bondoux 4,5/5
Charley Davidson, Tome 9: Neuf tombes et des poussières de Darynda Jones 5/5 ♥ ♥
Coeur de Pierre de Séverine Gauthier et Jérémie Almanza 4,5/5
Quand l'amour s'invite à Noël de Tara Taylor Quinn 2,8/5
La douce caresse d'un vent d'hiver de Sarah Morgan 4,7/5 ♥ ♥
Red dirt heart - tome 1 : Au coeur de Sutton Station de N.R. Walker 3,8/5
Dent d'ours - tome 1 - Max de de Yann et Alain Henriet 4/5
La Magie de Noël de Jay Northcote 3,8/5
Le Soufflevent -Tome 1 : New Pearl - Alexandrie de Andoryss et Xavier Collette 4/5
Sous le gui de Angéla Morelli 4/5
Christmas crush de Caroline Tillman et Abby Soffer 3/5
Flocons d'amour de John Green, Maureen Johnson et Lauren Myracle 4,7/5 
L'elfe qui voulait fuir Noël de Piper Vaughn 4,5/5
La disparue de Noël de Anne Perry 4,5/5
Pour une branche de gui de Eli Easton 4,2/5
Antiqam de Luc Serrano 4/5
Le train des orphelins - tome 1 - Jim de Xavier Fourquemin et Philippe Charlot 4,7/5 ♥ ♥
Le train des orphelins - tome 2 - Harvey de Xavier Fourquemin et Philippe Charlot 4,7/5
Le train des orphelins - tome 3 - Lisa de Xavier Fourquemin et Philippe Charlot 4,5/5
Le train des orphelins - tome 4 - Joey de Xavier Fourquemin et Philippe Charlot 4,5/5
Le train des orphelins - tome 5 - Cowpoke Canyon de Xavier Fourquemin et Philippe Charlot 4,5/5
Le train des orphelins - tome 6 - Duels de Xavier Fourquemin et Philippe Charlot 4,5/5