samedi 12 mai 2018

Box mille et un livres de mai : Rêves et malédictions




Réception de la box mille et un livres de mai 2018
Sur le thème Rêves et malédictions, elle contenait :

- une pochette de protection pour livres au joli design

- une bougie aux saveurs gourmandes "La belle et la bête"

- un carnet aux couleurs du pays des merveilles

- un marque-page en bois représentant la Shéhérazade de Captive

- Deux illustrations de Sarai et Lazlo, héros du livre du mois

- quelques bonbons

- un genre de bracelet en tricot.... ?


- Le faiseur de rêves de Laini Taylor

C'est le rêve qui choisit le rêveur, et non l'inverse...
Il est une ville, au centre du désert, où nul n'a le droit de se rendre sous peine de mort. De ses entrailles sortaient autrefois d'interminables caravanes chargées de trésors mais, depuis deux cents ans, la cité est coupée du reste du monde... Pire encore, un soir d'hiver, le nom de ce lieu de légende s'évanouit en un clin d'œil de la mémoire de tous – Lazlo Lestrange, orphelin de cinq ans à peine, ne fait pas exception à la règle. Frappé au cœur, le petit garçon restera irrémédiablement fasciné par cette énigme. 
Quinze ans plus tard, il travaille dans la plus grande bibliothèque du monde, à Zosma, en rêvant de fabuleuses découvertes quand, de la Cité oubliée, émerge tout à coup une curieuse expédition venue recruter les meilleurs scientifiques du continent. Pourquoi diable s'obstiner à réunir ces esprits éminents ? Mystère... Et pourquoi Lazlo voit-il donc ses songes se peupler de visions étranges – à commencer par une déesse à la peau bleue pourtant assassinée, des années plus tôt, par les habitants de la ville interdite ? Qui est-elle vraiment ? Comment le jeune homme, qui ignore tout de sa légende, peut-il bien la voir en rêve ? 
Rien de tout cela n'est possible, bien sûr – mais pareil détail a-t-il jamais empêché un rêveur de rêver ? Songes, monstres, dieux, fantômes, alchimie et guerre totale : après quatre années d'attente, Laini Taylor, finaliste du National Book Award américain et auteure de séries multi-récompensées, nous livre enfin un aperçu de son nouvel univers, à la plus grande joie de ses nombreux fans.

Mon avis :

RAVIE ! 😊
Le livre est magnifique et le résumé me tente vraiment, je suis ravie de pouvoir découvrir cet auteur ! 
J'aime aussi beaucoup le marque-page en bois qui va rejoindre ma collection et la bougie qui sent vraiment très bon !
La pochette est d'un joli design et me sera fort utile ainsi que le carnet que je vais glisser dans mon sac. 
Une très jolie box qui tient toutes ses promesses ! 


mardi 1 mai 2018

Ce qui se dit la nuit



Auteur : Elsa Roch
Editions : Le livre de poche


À peine quadragénaire, le commissaire Amaury Marsac a l'impression de porter mille ans de noirceur sur ses épaules. Vingt ans qu’il côtoie le mal dans ses manifestations les plus sombres. Il n'en peut plus. Il fuit Paris et part se ressourcer dans le village de ses origines. Mais alors qu'il renoue avec Elsa, son amour de jeunesse, une vieille dame est retrouvée morte chez elle, égorgée et tondue. La victime, c'est Marianne, une figure bienveillante de son passé. Horrifié, Marsac s'impose dans l'enquête. De nouveau happé par les coulisses obscures de l'âme humaine, il va devoir démêler passions amoureuses et superstitions, blessures de l'enfance et cicatrices de l'Histoire jamais refermées.
Un premier roman à la voix originale et finement maîtrisée.
Paru le 7 février 2017

Mon avis :

Une de mes plus belles dernières découvertes , un nouvel auteur qui va intégrer mon top tant j'ai aimé et la forme, et le propos de son roman.... une superbe lecture qui m'a procuré foison d'émotions !

Un prologue saisissant.... une plongée dans l'horreur du passé !

Ellipse de temps
Marsac Amaury, flic du 36 est de retour dans le village de son enfance, le Berry, une terre rurale encore bercée de superstitions.
C'est pendant son séjour que Madeleine est retrouvée morte, tondue, torturée.... Madeleine c'est une personne chère de son enfance, impossible donc de rester à l'écart de cette enquête au grand dam de Bathe, son ami de toujours qui compte bien mener l'enquête seul.
Une enquête passionnante mais compliquée par les croyances du cru, par des superstitions, des lièvres et des colombes.... l'évocation d'une malédiction... compliquée aussi par la rivalité des deux policiers.

Et puis il y a Elsa, l'amour de jeunesse de Amaury, celle autour de qui se cristallisent tous les enjeux, celle que les deux hommes convoitent ... et qui reste près de son musicien de passage. Il y a aussi Manon, sa jeune sœur, solaire, belle, mais pleine d'ombres, difficile à canaliser, à comprendre...
A ces beaux portraits s'ajoutent quelques figures emblématiques dans cette France profonde : le Maître, Henri, les fils sauvages, farouches et ivrognes...

Mais ce livre, pour moi c'est avant tout un personnage : Amaury et ses absences, Amaury et ses silences, Amaury et ses fulgurances, son empathie, sa délicatesse et sa sensibilité... son humanité.
Bon sang que j'ai aimé ce personnage, le suivre, toucher du doigt sa solitude et son drame intérieur, son traumatisme passé toujours tangible, ses incertitudes et ses convictions, .

Et puis il y a les blessures de chacun, celles du quotidien, celles de l'Histoire qui ne s'effacent pas, blessures qui se mêlent et s'emmêlent ....

D'une très belle écriture, Elsa Roch a su créer avec ses mots, ses phrases des atmosphères, des sensations, des silences étourdissants, des émotions....
Il y a l'enquête minutieuse rationnelle et il y a des drames qui se jouent dans les profondeurs, en catimini.... secrets enfouis qui s’égrènent ....

J'ai refermé mon livre envahie par l'émotion, bouleversée par la dernière lettre qui fait écho au prologue... avec une envie folle de continuer un bout de chemin au côté de Marsac... Si l'enquête est bouclée, tant de questions plus personnelles restent en suspens : Solène, Max que j'espère vraiment rencontrer, la décision d'Elsa et enfin le traumatisme de Manon....

Par chance, un nouveau roman est tout juste sorti, je n'ai pas pu attendre le format papier, trop long pour me le procurer, ce sera le numérique, miracle de l'instantané .... mais la version papier ne devrait pas tarder !

Une magnifique découverte ! ♥♥♥

Ma notation : 4,8/5


Le brasier


Auteur : Vincent Hauuy
Editions : Hugo Thriller


Quand le général Lavallée engage Noah Wallace pour retrouver les assassins de sa fille Sophie, le profiler refuse de croire à sa mort.
Persuadé que la jeune blogueuse est en danger, mais vivante, il accepte la mission et mène l'enquête avec Clémence Leduc, sa troublante partenaire. Mais tous deux vont très vite se rendre compte que les ramifications de cette disparition sont beaucoup plus vastes qu'il n'y paraît et pourraient être liées à la récente vague de meurtres et de suicides inexpliqués qui frappent l'ensemble du territoire américain.
Hanté par les visions d'un petit garçon sans visage et d'un brasier d'où s'échappent des cris d'effroi, Noah va se retrouver au cœur d'une investigation menée tambour battant mais qui le mènera aux portes de la folie.
Paru le 5 avril 2018



Mon avis :

Un livre dans la directe continuité du premier tome "Le tricycle rouge", il vaut mieux avoir lu ce dernier auquel de nombreuses allusions sont faites pour mieux comprendre les personnages, leurs relations et les enjeux.

Noah Wallace se remet de ses éprouvantes aventures lorsque le père de son amie Sophie, la journaliste, fait appel à lui pour retrouver sa fille, enlevée, torturée et laissée pour morte... Noah, porté par son étonnante "intuition", va s'allier une nouvelle fois à la jeune Clémence.

S'en suit une enquête étourdissante aux mille ramifications, il est question de trafics, de mafia russe, de CIA, de vengeance, d'expérience, de sciences... C'est dense, touffu mais c'est totalement maîtrisé. Tout est savamment orchestré, chaque petit détail trouve sa place dans le tableau final qui éclaire toute l'intrigue.
Foison de personnages, de révélations, de surprises de rebondissements jalonnent le texte, nous poussant à tourner les pages pour connaître la suite.... aucun temps d'arrêt, quasi aucune respiration... 

Mais un peu trop pour moi,  le récit est mené à un rythme haletant, c'est un roman d'actions avant tout, j'y ai perdu les dimensions que j'aime retrouver dans un livre : des atmosphères travaillées, l'introspection des personnages... Je n'ai pas retrouvé la profondeur du Noah du tome 1, celui qui se cherche, avec ses blessures, je l'ai trouvé moins torturé, et son don moins subtil : des visions fréquentes plus que des intuitions... Quant à Clémence, ce n'est plus la si étrange jeune fille, j'avais adoré sa singularité, sa remarquable intelligence. Elle est devenue beaucoup moins fascinante à mes yeux, envahie de noirceur.... pleine de duplicité.... 

Et puis, j'ai eu beaucoup de mal à croire à certains pans de l'histoire : comment Sophie peut-elle être prête à tant de sacrifices ?  Que de révélations encore à propos de Noah, beaucoup trop pour moi sur un seul homme, il y en avait déjà eu suffisamment dans le précédent opus....

Je ressors donc très mitigée de ma lecture, à la fois admirative du brio avec lequel l'auteur parvient à construire son récit, semer le lecteur, échafauder une intrigue particulièrement dense mais aussi déçue, il m'a manqué beaucoup de choses pour que je sois aussi enthousiaste que pour le tome précédent.

Ma notation : 3,5/5

Challenge : le mois de la fantasy

Mon premier challenge du genre organisé par Pikiti , je me suis préparée une grosse PAL dans laquelle piocher au gré de mes envies....


Les modalités :

1. un livre de fantasy jeunesse ( 2 points)
2. Un livre d'un auteur français ( 3 points) 
3. Un pavé de plus de 500 pages ( 5 points) 
4. Une saga ( une suite ou un debut) ( 2 points) 
5. Un livre qui vous fait peur ( 5 points) 
6. Un dont dont le personnage principal est une FEMME ( 3 points) 
7. Un livre d'un auteur etranger( 2 points) 
8. Un livre d'Urban fantasy ( 3 points) 
9. La lecture commune ( 5 points) 
10. Le livre qui te fait le plus envie ( 3 points )

 Vous pouvez lire plusieurs livres de la même catégorie ! et aucune obligation de choisir dans chaque catégorie ! on est là pour le FUN !!! Alors AMUSEZ VOUS ! ( J'y compte bien !)


C'est parti pour mon premier choix.....


Shades of magic - tome 2 : Shades of shadows de V.E. Schwab
Ce livre peut rentrer dans les catégories 1, 3, 4, 7, 10 = 14 points 😜



La voie des oracles - tome 1 : Thya de Estelle Faye
Ce livre peut rentrer dans les catégories 1, 2, 4, 6 = 10 points 😜


La voie des oracles - tome 2 : Enoch de Estelle Faye
Ce livre peut rentrer dans les catégories 1, 2, 4  = 7 points 😜

Mes lectures du mois d'avril 2018






Il était une fois, tome 1 : Nicholas de Emma Chase 3,8/5
Il était une fois, tome 2 : Henry de Emma Chase 3,5/5
Wazházhe  de Benoît Séverac et Hervé Jubert 4,5/5 
Goodbye, Loretta de Shawn Vestal 4/5
Sinners, tome 1 : Vicious de L. J. Shen 3/5
Cet été-là de Lee Martin 4/5
Une lueur d'espoir de K. A. Tucker 3/5
Liz, tome 1.5 : Max de G. H. David 3,25/5
Le hibou de Samuel Björk 4,5/5 
Le brasier de Vincent Hauuy 3,5/5
Les lettres de Lou de Didier Hermand 4,25/5
La chute du cafard - Jeux dangereux en berry de Denis Zott 4,7/5

Mes plus belles lectures du mois :
3 polars.... tous les 3 m'ont tenue en haleine pour des raisons bien différentes

La chute du cafard que j'ai terminé hier, .... une sacré lecture, prenante, intelligente avec une vraie progression tant au point de vue de l'intrigue que des personnages et de l'écriture, j'ai dévoré ce pavé en deux jours malgré ma reprise du boulot, j'ai été bousculée, surprise, bluffée, émue, choquée....j'ai râlé aussi..... une superbe découverte !

Wazházhe, un choc de cultures, un peu d'ésotérisme, une enquête dense, des personnages charismatiques... une jolie réussite !

Le hibou, le plaisir de retrouver des personnages attachants, une enquête vraiment bien construite, un second tome encore meilleur que le premier ! 

La découverte de deux nouveaux auteurs dont je lirai d'autres œuvres assurément : Didier Hermand (merci Zaphrina ♥) et Denis Zott 

samedi 21 avril 2018

14 Février




Auteur : Luc Serrano
Editions : Books on demand




Un banc de pierre dans un parc d'une petite ville de Savoie. Deux vies entières qui ne cessent de se croiser pour s'unir enfin dans un destin tragique.
Paru le 23 octobre 2015





Mon avis :

J'avais beaucoup aimé Antiqam, le roman noir de l'auteur que j'avais lu  il y a quelques temps déjà. J'avais envie de découvrir d'autres de ses livres et j'étais assez intriguée par le tout petit résumé très sibyllin de cette romance.

Ce récit est celui d'une histoire d'amour qui s'étire dans le temps sur une vie entière, racontée à la première personne par le narrateur et organisée par des retours dans le temps entre présent et souvenirs.
La personnage principal est un vieil homme solitaire, malade qui poursuit un rêve avant de terminer sa vie, il nous entraîne dans ses souvenirs, pas à pas, depuis l'enfance pour nous permettre de comprendre la force et l’inaliénable attachement de toute une existence .

Une rencontre lors de l'enfance, enfance très joliment racontée , un lien créé immédiatement et que rien ne pourra détruire. Mais la vie se charge d'éloigner les deux jeunes gens. Chacun avancera de son côté, et quelques rencontres furtives jalonneront leur parcours, rencontres essentielles pour ne pas se perdre totalement..... L'histoire est à la fois belle et sombre, triste et lumineuse, apaisante et révoltante...

Mais quelques bémols : tout d'abord les pérégrinations du narrateur au présent dans sa ville natale. Je ne connais pas du tout cet endroit et les descriptions des changements survenus, des souvenirs d'antan n'ont pas trouvé de résonance en moi, j'ai bien senti le parfum de nostalgie qui s'en dégage, la sensation du temps qui passe irrémédiablement  mais je suis restée en dehors du récit trop descriptif. Cependant, je suis persuadée qu'un lecteur familier des lieux trouvera mille vertus à ces pages qui ouvriront très certainement des images mentales précises, des échos, qui ressentira bien mieux la charge émotionnelle de ces quelques pages ....

Autre petit bémol qui m'est tout personnel, j'ai trouvé le personnage principal parfois un peu léger, s'acclimatant fort bien d'une culpabilité somme toute très relative, ayant une grande faculté à faire peu de cas de son entourage. Si c'est d'un grand réalisme de la nature humaine, cela m'a parfois géné dans mon processus empathique de lecture. J'ai éprouvé finalement plus de sympathie pour l'enfant que pour l'homme...

Malgré ces petits bémols, il se dégage du récit un charme certain, un je ne sais quoi de vrai, de tangible,  un parfum nostalgique entêtant....
J'ai refermé ce livre il y a quelques semaines déjà et tout est resté précis dans mon souvenir, ce qui est loin d'être le cas de nombre de mes lectures. Je garde une impression de douceur, de mélancolie et le souvenir d'un amour fou qui sera le plus fort.... mais à quel prix !

Il me reste un dernier livre de Luc Serrano dans ma PAL, promesse d'une prochaine belle lecture !

Ma notation : 3,7/5

Challenge me



Auteur : Avril Rose
Editions : Editions Addictives


Fraîchement divorcée, Olivia a du mal à s'en sortir. Entre sa carrière d'avocate qui ne décolle pas et l'énergie que lui demande son petit garçon de six ans, elle a perdu toute confiance en elle. Une lueur d'espoir apparaît soudain dans la vie de la jolie trentenaire quand un poste se libère à New York, mais elle n'aura que quelques mois pour faire ses preuves. Serait-ce le défi qu'elle attendait pour redonner un sens à sa vie ? Quand elle rencontre Ethan Parker, son séduisant patron, toutes ses certitudes volent en éclats. Olivia choisira-t-elle la voie de la raison ou celle de la passion ?
Paru le 4 janvier 2018




Mon avis :

Un début d'histoire très sympathique avec une héroïne  fraîche, attachante.... quelques moments drôles, rafraîchissants....
Tous les codes sont là mais ils sont tellement bien amenés qu'on se laisse volontiers prendre par le récit... C'est agréable, distrayant, un bon moment de lecture détente.

J'ai beaucoup moins aimé la fin où les personnages se déchirent, s'affrontent sur des malentendus dérisoires, on est rattrapé par les gros clichés du genre, les ficelles habituelles....dommage c'était vraiment bien parti pour en faire une romance originale et très réussie....
Mais elle reste une lecture facile, une lecture récréation bienvenue à certains moments compliqués, merci pour cela !

Ma notation : 3,25/5