mardi 22 novembre 2016

Thirds 3 : Champs de ruines



Auteurs : Charlie Cochet
Editions : Dreamspinner Press



Les rues de New York sont plus dangereuses que jamais maintenant que l’Ordre d’Adrasteia se retrouve sans leader, et la Coalition Ikelos, un groupe Therian nouvellement apparu, en guerre. Des civils innocents sont pris entre deux feux et bien que le THIRDS rassemble de plus en plus de membres de l’Ordre dans l’espoir d’empêcher le groupe volatil de se réorganiser, les membres de la Coalition continuent de s’échapper et de causer des ravages au nom d’une justice de défense auto proclamée.

Pire encore, quelqu’un à l’intérieur du THIRDS fournit des informations à la Coalition. C’est à Destructive Delta que revient la tâche de débusquer la taupe et de mettre fin à la guerre avant que quelqu’un d’autre soit blessé. Mais pour remplir cette mission, l’équipe devra accepter les séquelles causées par l’explosion du Centre de Jeunesse Therian. Un accrochage avec des membres de la Coalition conduit l’Agent Dexter J. Daley à une découverte choquante et soudain, il devient clair que la violence aléatoire n’est pas si aléatoire qu’elle en a l’air. Ce qui se trame est plus important que Dex et Sloane le croyaient à l’origine, et leur fougueux partenariat est mis à l’épreuve. Alors que l’affaire prend une tournure explosive, Dex et Sloane courent le danger de perdre plus que leur relation.
Paru le 16 août 2016

Mon avis :

En totale continuité avec le tome 2, on retrouve les membres du Thirds en croisade pour retrouver le chef de "l'Ordre" et faire cesser ses exactions contre les Therians. Mais leur tâche va être compliquée par l'émergence d'un autre groupuscule " La Coalition" qui s'est constitué pour combattre "l'Ordre".
Si à première vue on peut comprendre le ras le bol et l'envie d'en finir avec "l'Ordre" ( il y a quand même eu une bombe dans une maison d'enfants), on ne peut quand même pas éprouver de sympathie pour eux dans leur manière de procéder.

Le tout devient encore plus complexe quand il s'avère qu'une taupe est parmi le Thirds renseignant La Coalition sur tous leurs faits et gestes. L'enquête est vraiment très intéressante et je n'ai à aucun moment réussi à savoir avec certitude de qui il s'agissait, l'auteur nous mène par le bout du nez sur des impasses, nous suggère des craintes, des suspicions pour finalement faire voler le tout en éclats quelques chapitres plus loin.... C'est vraiment captivant !

Outre l'enquête très prenante, on retrouve avec plaisir tous les personnages. En premier lieu Dex et Sloane, leurs relations ont évolué. Sloane a enfin accepté la liaison bien qu'ils doivent encore se cacher. Tout se met doucement en place entre eux et même s'il y a encore quelques blessures parfois, quelques maladresses, quelques hésitations, on les sent suivre un chemin vers l'apaisement et l'harmonie.
Gabe ne prend plus autant de place et Sloane commence à m'émouvoir. Je pense que ma relecture m'a permis de mieux le comprendre. C'est un personnage touchant, même si mon cœur appartient toujours à Dex... Dex, cet homme extravagant, amateur de cheesy.... et de musique des années 80, fan de karaoké.... doté d'un humour ravageur qui cache une grande pertinence et une profonde humanité... J'adore tellement ce personnage !

Dans ce tome, il est aussi très intéressant de voir les autres équipiers.
Ash devient un personnage de premier plan, il prend une densité toute particulière et le gars détestable que l'on croyait connaître est finalement gommé par l'être sensible et d'une droiture incroyable qui nous est révélé... On va apprendre à le découvrir plus intimement, on va avoir accès à des souvenirs d'enfance et comprendre vraiment pourquoi Sloane lui est si attaché. C'est un joli retournement de situation ! Un de ceux qui donnent un réel bonheur de lecture.
Ses relations avec Cael deviennent houleuses... il faudra attendre la toute fin du tome pour en comprendre tous les enjeux.... Là encore, c'est tout bonnement passionnant !

Autre équipe qui continue de me fasciner c'est Calvin et Hobbs, j'avoue avoir une tendresse particulière pour le mutique Thérian.... je continue de le voir en situation dans la maison d'enfants après la bombe, débordant de tendresse et de douceur et se sacrifiant pour Dex.... Leurs difficultés me touchent beaucoup et j'attends d'en connaître la suite avec impatience..

Une tome encore une fois formidable qui m'a embarquée, fait rire, réfléchir, frissonner, émue, m'a tenue en haleine jusqu'au bout...

Mais alors que dire de la fin si ce n'est qu'elle est d'une cruauté sans nom ! Comment peut-on ma faire ça, moi qui déteste tant attendre entre chaque tome de manière générale, alors d'autant plus lorsque ça se termine sur un suspens aussi insoutenable !
Bon en même temps, on se doute bien que tout va s'arranger.... mais quand même !

Ma notation :  4,8/5

lundi 21 novembre 2016

Le chant des runes - tome 2 - Le quatrième frère


Auteurs : Sylvain Runberg et Jean-Charles Poupard 
Editions : Glénat



Eva Sundström. Inspectrice à la police criminelle de Stockholm. 34 ans. Eva a passé toute sa vie dans la capitale suédoise. Flic hors pair. Une célibataire urbaine qui ne jure que par son métier. Josef Wörg. Archéologue suédois. 50 ans Veuf. Spécialiste de la civilisation viking, de sa mythologie et de ses runes. Un homme venant du nord de la Suède, de ces contrées reculées où la croyance dans les esprits et la magie font encore partie du quotidien. Eva Sundström et Josef Wörg vont devoir faire alliance. Car à nos côtés vivent des êtres que tous pensent appartenir à un monde de légende. Bien réels. Aussi discrets que dangereux.
Paru le 5 octobre 2016





Mon avis :

Eva Sundström, la jeune inspectrice indépendante et pragmatique, se trouve entraînée dans une aventure extraordinaire. Après avoir découvert la jeune Anna Torqvist dans une mise en scène macabre, elle se retrouve dans les bureaux de la SÂPO (service de renseignements suédois) où la chef Ingrid Zetterlund et Josef  Wörg  lui révèlent des histoires incroyables auxquelles elle a du mal à croire...
Josef qui lui avait semblé être un peu dérangé dans le premier tome semble maintenant détenir toutes les clés de l'affaire...
Quel personnage intéressant, il prend dans ce tome une densité toute particulière. C'est un scientifique, éminent spécialiste, mais c'est aussi le descendant d'un grand chamane Viking et il en est l'héritier direct. A ce titre, il est un lien privilégié entre le monde qu'elle connait, rassurant et un monde dont elle ne soupçonnait même pas l'existence...
Troll, nains, gobelins etc.... se promènent parmi les humains, invisibles, présences dissimulées par de nombreux artifices, que la SÄPO gère du mieux qu'elle peut.

Eva va devoir remiser son scepticisme et admettre très vite que Josef a raison ... Elle n'a d'autre choix que lui faire une confiance aveugle. Il est le trait d'union entre les deux mondes et il l'entraîne à la recherche de la jeune chanteuse disparue dans une enquête qui s'avère pleine de surprises : des rencontres étonnantes, des lieux souterrains... Eva a besoin d'expédients pour se débrider les yeux et avoir accès à l'autre monde. Cette connaissance ne lui permettra plus de revenir en arrière dans le simple rôle d'une inspectrice de police classique...

Un dessin toujours ciselé et très réaliste et j'ai particulièrement aimé l'alternance des planches sur fond blanc dans les bleus glacés qui dépeignent  le froid scandinave et la rigueur policière et des planches sur fond noir dans des couleurs plus sombres où éclatent des rouges et oranges qui dévoilent un monde plus mystérieux plein de violence, de magie et de légendes.... Un contraste graphique qui renforce le choc des deux univers : la police méthodique, scientifique et le monde surnaturel peuplé d'êtres issus des légendes ancestrales.

Un polar très original qui joue sur les contrastes, une enquête surprenante, un scénario bien construit, des personnages denses et attachants, et on se laisse véritablement emporter par l'histoire, par les découvertes successives d'Eva et Josef jusqu'à un final qui laisse présager d'autres aventures pour ce duo qui paraissait si improbable dans le premier tome.
Une réussite ! 
Vivement les prochains cycles !

Ma notation : 4,5/5


dimanche 13 novembre 2016

Entre les mondes: Tome 1: Le passage


Auteur : Maëlle Andals
Editions : Dreamcatcher


Embarquée dans une chasse au traître inédite pour aider la communauté des vampires, Néva va rencontrer par accident Adrian. Il est chevalier dans un royaume en guerre dans un monde où la magie est partout. Des mondes différents... Mais le sont-ils vraiment ? Malgré ce qui les séparent, ils vont découvrir un lien inexplicable, qui les aidera pour mener à bout leurs missions respectives. Une plongée dans deux vies éloignées l’une de l’autre. Pourquoi se rencontrent-ils ? Quel est le lien entre eux ? Que seront-ils prêts à sacrifier pour atteindre leurs objectifs ?
Paru le 27 septembre 2016






Mon avis :

Une superbe couverture et une lecture très intéressante qui mêle les genres et qui joue avec les codes pour les croiser dans une trame très savamment tissée.  C'est captivant de bout en bout !

On va suivre en alternance deux personnages dans deux mondes bien distincts :

- Neva, une jeune parisienne qui vit dans un monde (qui s'apparente à notre monde) où les vampires, garous, sorciers etc... vivent cachés au milieu des hommes. Elle fait partie d'un groupe très solide et très unis constitué de personnages tous dotés de capacités particulières et dont la mission première est de veiller à ce que toute trace de surnaturel soit éradiquée afin de ne pas perturber l'ordre établi.
Dans cette sphère immergée, de nombreux dangers guettent .... Neva doit pourchasser un vampire dissident qui laisse de nombreux cadavres derrière lui... Et même si elle peut compter sur ses amis, elle est bien souvent seule, doit se montrer courageuse et intrépide et doit accepter certains compromis très particuliers.
Sur sa route, il y aura Julian, personnage fascinant et particulièrement énigmatique, que l'on sent dangereux mais qui affiche un certain code d'honneur. J'ai beaucoup apprécié ce personnage dense et troublant...

- Adrian, chevalier dans un monde qui n'est pas sans rappeler ceux des chansons de geste du Moyen-Age, mais imprégné de magie. Une guerre se joue entre le royaume de Méenne et celui de Kork et le destin d'Adrian se trouve à la croisée des deux.... Lui et ses compagnons se donnent pour but de faire cesser le conflit qui perdure depuis bien trop longtemps.
J'ai beaucoup beaucoup aimé ce monde-ci :  le côté chevalier, les liens profonds, la connivence si particulière et la loyauté à toute épreuve qui unissent les personnages, l'histoire d'Adrian.... tout est passionnant !
J'ai d'ailleurs eu un véritable coup de foudre pour Adrian, il est terriblement attachant, c'est un être profond, sensible, extrêmement droit, un homme sincère, solide qui sait où il va...
J'ai aimé ses choix qui ne sont jamais faciles, ses questionnements, sa façon de penser.... tout....

Ces deux-là n'auraient jamais du pouvoir se rencontrer mais un jour, par accident, une porte s'ouvre entre les deux mondes, c'est la rencontre, un choc de cultures, un choc affectif et aucun des deux n'en sortira indemne.... Le passage est dorénavant ouvert et même s'ils ne maîtrisent pas tout,  ils vont parvenir à se rencontrer à plusieurs reprises dans un monde ou dans l'autre...  Les épreuves s’enchaînent pour chacun d'eux et ce passage sera parfois un véritable atout...

L'histoire d'amour est à la fois belle et frustrante,  une histoire impossible à laquelle on ne peut s'empêcher de croire.... et si Adrian est toujours déterminé et absolument sûr de ses sentiments, j'ai trouvé Neva beaucoup plus indécise, se laissant porter parfois par les événements vers l'un ou l'autre ou encore l'autre.... Elle est loin d'avoir la solidité affective d'Adrian et j'ai hâte de lire la suite afin de voir comment tout cela va pouvoir évoluer entre eux.

Ce premier tome est une très bonne mise en bouche, tout est mis en place, le rythme est soutenu, les péripéties se succèdent, on ne s'ennuie à aucun moment. Il y a foison de personnages secondaires attachants, ce livre est à la fois une histoire d'amour hors du commun, un récit de chevaliers, une enquête pleine de suspens... il y a de la magie, des épreuves, des surprises, des héros charismatiques.... et une fin très frustrante qui nous laisse en apnée....
J'attends dores et déjà le tome 2 avec une impatience non dissimulée  !

Merci aux éditions Dreamcatcher pour ce SP !

Ma notation : 4/5

mercredi 9 novembre 2016

Une douce nuit d'été


Auteur : Angélique Fejean
Editions : Dreamcatcher




L’amour peut-il tout surmonter ? Rien ne les préparait à ce coup de foudre fulgurant. Et pourtant… Gabriel est un homme blessé et solitaire qui a renoncé à l’amour. Léa, une femme discrète, s’enlisant dans une vie monotone qui ne lui correspond plus. Malgré leurs différences, malgré les obstacles que la vie dresse sur leur route, ils partageront un été magique, un huis clos en dehors du temps. Mais parviendront-ils à surmonter les mensonges, oublier leurs peurs et accepter de vivre… enfin ?
Paru le 26 septembre 2016



Mon avis :

Une histoire qui pour moi s'articule en deux parties : 
Une première partie, la plus longue, qui raconte une rencontre fortuite entre Gabriel et Léa, un coup de foudre. Tous les codes du genre sont là, une femme fragile, un homme qui vole à son secours... etc.... c'est sans grande surprise mais ça fonctionne bien, on se laisse porter par cette histoire pleine de romantisme et on accepte même de passer outre les grosses ficelles de l'intrigue (la proposition de Gabriel..... inconcevable quand même dans la réalité !)
C'est une sorte de huis clos entre deux êtres écorchés qui apprennent à se connaître, à s'apprécier, à se faire confiance.... du moins du côté de Gabriel... il se livre totalement, sans réserve, dévoile ses blessures.
Tout va en douceur : des regards, des souffles, des battements de cœur précipités, c'est doux, c'est tendre,  une vraie lecture détente avec quelques très jolis passages.

Et une seconde partie arrive avec la réalité de Léa qui les rattrape et là j'avoue que le charme a été rompu. Mes propres valeurs ont été mises à mal, j'ai eu du mal à comprendre Léa et la situation devient un peu trop sombre pour moi... Les révélations arrivent en masse, c'est exagéré et trop rapide, trop "pratique" pour que je  sois convaincue un tant soit peu....

Mais le livre se termine par un joli épilogue qui vient relier le début et qui atténue un peu la partie que je n'ai pas aimée....

Merci aux éditions Dreamcatcher pour ce SP.

Ma notation  : 3,5/5

dimanche 6 novembre 2016

Mes lectures de Septembre et Octobre




Un automne très chargé avec un nouveau boulot et une foule de choses à faire,
du coup un automne où il m'a été difficile de trouver du temps pour lire
(et encore plus pour écrire mes avis....) 

Mais quelques jolies découvertes avec des livres qui m'ont emportée
Chasser la tempête de V.M.Waitt,  
Au milieu de nulle part de Roan Parrish
Brute de Kim Fielding,  
Entre les mondes de Maëlle Andals

L'énorme plaisir que j'ai pris à relire
les deux premiers tomes de Thirds de Charlie Cochet et à découvrir le tome 3...
J'aime tellement cette série qui cumule émotions, actions, humour, réflexion....♥♥♥

La confirmation avec Des nœuds d'acier de Sandrine Collette 

Et encore la BD..... (je ne m'en lasse pas !) 
avec le très attendu Chant des Runes tome 2 de Sylvain Runberg et Jean-Charles Poupard qui a tenu toutes ses promesses (avis à venir très vite...)

Et tous les autres qui ont nourri mes rêves et mes émotions....

Une petite brassée de textes, mais une belle brassée !




Le chant des Runes tome 2 de Sylvain Runberg et Jean-Charles Poupard 4,5/5
L'ours, la loutre et le moustique de TJ Klune 3,9/5
Des ailes de Nathalie Marie 4/5
Champs de ruines de Charlie Cochet 4,8/5  
Entre les mondes de Maëlle Andals 4/5
Une douce nuit d'été de Angélique Fejean 3,5/5
L'échappée de Julie Tremblay 3,8
Le dossier Raboukine de Jean-Blaise Djian , Olivier Legrand et David Etien 4/5
Le rossignol de Stepney de Jean-Blaise Djian , Olivier Legrand et David Etien 4/5
Au milieu de nulle part de Roan Parrish 4,7/5
Chasser la tempête de V.M. Waitt 4,7/5
Brute de Kim Fielding 4,7/5
L'odeur des garçons affamés de Frederik Peeters et Loo Hui Phang 4,3/5
Des noeuds d'acier de Sandrine Collette 4/5

Mes relectures



Thirds tomes 1 et 2 de Charlie Cochet

dimanche 16 octobre 2016

Relecture Thirds tomes 1 et 2 : petit complément





 

Auteur : Charlie Cochet
Editions : Dreamspinner Press


Je me suis lancée ce mois-ci dans la relecture de ces deux tomes avant de lire le troisième que j'attendais avec impatience et j'ai pris un vrai plaisir à retrouver tous ces personnages plus attachants les uns que les autres.... (J'ai bien plus apprécié Sloane cette fois-ci, même si ma préférence va toujours au formidable Dex!)
Je ne vais certainement pas refaire un avis complet (je mets ci dessous les liens vers ceux que j'avais écrits à ma première lecture), mais j'ai envie de parler d'un aspect qui m'a beaucoup interpellée dans ce livre et qui lui donne une densité et un intérêt supplémentaire.

Mon avis sur le tome 1                             Mon avis sur le tome 2

Lorsqu'on relit un livre, on n'est plus pris par cette sorte de frénésie de lecture qui nous pousse à avancer pour connaître l'intrigue principale et l'on voit tout un tas de détails, d'aspects, de subtilités qu'on n'avait pas mesurés pleinement la première fois... Et je peux dire que j'aime encore plus cette série qu'avant, elle recèle une vraie profondeur sous des dehors d'humour, d'aventures et de romance...

Dans ce monde créé par Charlie Cochet où certains hommes, suite à un vaccin,  ont muté en Thérians, j'ai été frappée de voir à quel point une partie des humains avaient du mal à accepter ces Thérians comme des êtres à part entière, intelligents, respectables etc.... et pourtant la mutation a frappé au hasard dans les familles...
Il est question de racisme extrême et si le gouvernement, après nombres de tâtonnements, a pris la mesure du problème, a légiféré pour donner les mêmes droits à tous, il a du créer le Thirds pour tenter de faire appliquer les lois et faire respecter tous les citoyens de façon égale.
Il y a des passages très durs à ce propos, des attentats contre des maisons d'enfants Thérians, des enfants abandonnés parce que leur famille ne les acceptent pas...
Mais pas que ..... Si la volonté affichée est de traiter tous les citoyens de façon respectueuse, il n'en demeure pas moins que les Thérians doivent se faire enregistrer et marquer (un tatouage dans le cou qui annonce leur forme animale) c'est une obligation et certains s'y refusent, ils vivent alors en marge, recourant au travail au noir.
Un court extrait qui m'a particulièrement  frappée :
Lors de son enquête, Sloane est amené à interroger l'un d'eux : 
— J’avais besoin d’argent. C’est dur de trouver du travail quand vous n’êtes pas Enregistré. On essaye de vous arnaquer, on ne vous paye pas toujours quand le travail est fait parce que de toute façon, il n’y a rien que vous puissiez y faire. Mademoiselle Thalia n’est pas comme ça. Elle paye toujours en temps et en heure.Il renifla, baissant les yeux sur ses doigts.
— J’ai une femme et des enfants à nourrir.
Sloane s’accroupit devant Everton, sa voix douce et compatissante.
— Alors pourquoi ne pas vous enregistrer. Pour eux ?
[.......]
Quand Everton reprit la parole, sa voix était basse.
— Je ne laisserai pas le gouvernement me marquer comme si j’étais un criminel. Ils disent que nous sommes des citoyens comme tous les autres, mais ils nous gardent sous surveillance, espionnent chacun de nos mouvements et nous traite comme des animaux. Nos existences nous rendent coupables jusqu’à preuve du contraire. Mon grand-père a été marqué une fois, en Allemagne. Je ne les laisserai pas me faire ça à moi ou à ma famille.
— Ce n’est pas la même chose, Lloyd, dix Sloane doucement.
Everton recula, ses yeux remplis de tristesse.
— Tout doit bien commencer quelque part, Agent Brodie.
Il y a quelque chose de tellement actuel dans ces lignes, dans le propos de ce bouquin.... Quelque chose qui me touche vraiment ...

Dans ce contexte bien particulier, le Thirds apparaît vraiment comme une organisation éclairée, chaque équipe est constituée en paire : un Humain et un Thérian,  dans une parité exemplaire et ils doivent se battre contre les préjugés de tous,  j'ai aimé sentir cette force qui les unit, cette complicité sans faille, ce lien indéfectible qui va bien au delà des différences, ce lien qui laisse penser que l'union est réellement possible .... et pourtant c'est souvent extrêmement difficile parce que tout le monde n'est pas issu d'une famille comme celle de Dex, une famille qui est un exemple incroyable d'ouverture et de tolérance comme le lui rappelle très brutalement sur frère Thérian Cael :

Cael se pencha vers lui et planta son doigt dans son gilet.
— Ce ne sont pas les FPH. Tu es dans notre monde maintenant et c’est effrayant, c’est laid et c’est bousillé. On ne te tapote pas sur la tête pour te dire combien tu es spécial d’avoir un père noir et un frère therian qui agite fièrement son drapeau arc-en-ciel avec toi. Ici, tu es un monstre comme le reste d’entre nous...
La société humaine est désormais séparée en deux camps bien distincts, il y a ceux qui acceptent et vivent en bonne intelligence avec les Thérians et ceux qui les conspuent et ne rêvent que de les mettre en cage, les considérant comme des animaux ! 
J'ai particulièrement apprécié que l'auteur n'ait pas de parti pris tranché, même si on sent quand même une inflexion vers les Mutants qui sont réellement maltraités (il faut remonter au traitement qu'ont subi les premiers Therians, l'enfance de Sloane qui nous est petit à petit dévoilée...), il émerge des extrémistes des deux bords, que le Thirds doit combattre de la même façon : l'ordre et la coalition. 
Ces deux groupuscules rengorgent d'éléments dangereux, intolérants et se livrent une véritable guerre ... La violence n'est pas l'apanage d'un seul bord, on trouve des criminels tant chez les Humains que chez les Thérians... il n'y a rien de manichéen dans ces livres là.

Une série passionnante, tout à la fois pleine de péripéties et d'aventures, des enquêtes palpitantes, un monde fantastique particulièrement fascinant, une formidable histoire d'amour, un humour détonnant, une réflexion sur la différence.... Il y a un vrai équilibre entre légèreté et profondeur.
Vous l'aurez compris, j'aime infiniment et j'attends la suite avec une impatience non dissimulée ♥



samedi 24 septembre 2016

Des ailes


Auteur : Nathalie Marie
Editions : Autoéditions



Nouvelle : Maël traverse une passe difficile. À la rue depuis trois mois, il a dû abandonner tout ce qui faisait sa vie. Nathan a une existence bien plus facile. En année de césure à Paris, il a quitté, pour quelques mois, sa vie à Nancy. Leur chemin se croise et cette rencontre va bouleverser la vie de Maël.
Paru le 28 décembre 2015







Mon avis :
Une très courte histoire qui raconte une très jolie rencontre. 
Maël et Nathan sont vraiment deux belles personnes... 
Le premier est un écorché vif, un artiste au gros potentiel qui vit dans la rue, galère pour juste survivre et sa rencontre avec Nathan va déterminer tout son avenir ...
Le second est un personnage chevaleresque, un véritable gentleman qui va tout faire pour Maël, il est d'une franchise et d'une droiture incroyable face à un jeune homme méfiant et hésitant.

Une attirance indéniable entre eux et beaucoup de délicatesse, j'ai vraiment aimé la façon très douce dont se déroule l'histoire, pas de précipitation, les étapes sont franchies dans la paix et la simplicité avec un grand respect de l'autre. C'est tellement reposant une histoire où il n'y a que des évidences, pleine de jolis sentiments loin de la fureur et des déchirements habituels dans les romances...

Cette rencontre n'est pas seulement une rencontre amoureuse, c'est aussi LA rencontre qui va permettre à l'artiste de s'épanouir pleinement et de se réaliser, j'ai trouvé intéressant ce côté du récit et j'aurais aimé que ce soit encore plus approfondi.... mais il est vrai que la concision est de mise dans le format nouvelle ....
L'épilogue est vraiment très joli, c'est un plaisir de retrouver quelques années plus tard ces deux hommes, de voir le devenir de leur couple sur le long terme.

Une lecture douce, sensible .... j'ai toujours autant de plaisir à plonger dans l'univers de Nathalie Marie, j'aime beaucoup son style, sa façon de construire des histoires tendres et ses personnages toujours très attachants.

Ma notation : 4/5

vendredi 23 septembre 2016

Aphrodite et vieilles dentelles


Auteur : Karin Brunk Holmqvist
Editions : Mirobole Editions


Tilda et Elida Svensson, 79 et 72 ans, célibataires, mènent une vie à la routine paisible. Elles font des confitures, vont à l'église et se couchent chaque soir exactement à la même heure. Pas de commodités à l'intérieur de leur maison vétuste : les toilettes sont au fond du jardin, l'eau est à tirer au puits. Tout change à l'arrivée d'un nouveau voisin, Alvar Klemens, ou plutôt de son chat : le félin est pris de frénésie sexuelle en mangeant une des plantes d'Alvar, que celui-ci entretient avec un engrais curieux. Et si elles tenaient avec ce produit l'occasion de s'offrir enfin des W.C. dignes de ce nom ? La révolution est décidée : les deux dames montent un business clandestin d'élixir aphrodisiaque...
Paru le 4 mai 2016



Mon avis :

Lorsque je suis tombée sur ce livre, le titre m'a immédiatement renvoyée vers le très savoureux film de Frank Capra "Arsenic et vieilles dentelles", une telle référence ne pouvait que m'accrocher, et la couverture  ainsi que le résumé ont fini de me décider... et je n'ai absolument pas été déçue.

Tilda et Elida sont deux vieilles filles qui mènent une vie réglée et sans saveur dans la maison de leur enfance. Tout est défini : chaque geste, chaque parole presque et si l'on parle à leur propos d'un naturel souriant, le rire s'est peu à peu perdu au fil du temps.... Rien n'est jamais venu changer leur quotidien, elles continuent immuablement à vivre une vie identique depuis quasiment 80 ans, sans surprise aucune, le confort de la vie moderne n'est pas arrivé jusque chez elles. Les toilettes sont au fond du jardin, elles vont chercher l'eau au puits... Elles vivent dans un passé révolu, même la chambre des parents disparus reste fermée et inaccessible comme au temps de leur enfance.

Lorsque la maison voisine est vendue à un "jeune" homme d'une soixantaine d'années, les sœurs vivent tout d'abord cette arrivée comme un drame. Mais petit à petit, elles vont toutes les deux tomber sous le charme de cet homme distingué et avenant. Elles revivent tardivement des élans de jeunesse, sentent à nouveau battre leur cœur. Cette arrivée chamboule tout leur univers, elles sentent le désir de plaire renaître  et leurs petits habitudes volent en éclats lorsque ce voisin décide de les fréquenter et commence à leur rendre visite.
Alvar est le petit grain de sable qui vient enrayer les rouages d'une vie morne. Il réveille un brusque et profond désir de changement, des pulsions de vie éteintes depuis longtemps...

Alors lorsque les deux sœurs, malignes observent les réactions étonnantes du chat, puis des lapins (un vrai passage drôle celui-là !) , elles vont monter un petit commerce juteux et décider de moderniser leur maison tout en affrontant pour la première fois leur frère Rutger qui jusqu'alors avait une grande emprise sur elles. 

C'est très amusant de suivre ces deux sœurs si particulières, liées par une puissante connivence, très attachées l'une à l'autre. On n'éclate pas de rire à toutes les pages, mais on sourit souvent, très souvent même devant les efforts de ces deux vieilles filles qui se concurrencent pour être la plus belle, devant toutes leurs aventures, toutes les ruses qu'elles mettent en place pour ne pas être découvertes.. et c'est aussi très touchant parce qu'on sent dans la narration une grande tendresse pour ces vieilles filles que la vie a oubliées sur le bord de la route et qui dans un sursaut inattendu tentent de s'offrir enfin un peu de bonheur. 

Lorsque les histoires se croisent, lorsque le personnage du frère prend une densité étonnante, on tourne les pages sans même s'en rendre compte pour arriver à une très jolie fin toute en délicatesse.
J'ai beaucoup aimé l'humour subtil de ce récit, le fort contraste entre une narration très classique et une histoire extrêmement originale et j'ai été touchée par la finesse du propos parce que sous des dehors drolatiques, il est malgré tout question de choix de vie, de vieillesse, de sexualité, de solitude.... Ce qui m'a frappée c'est l'extrême respect des personnages les uns pour les autres et si j'ai souri et même rigolé parfois j'ai aussi été ébranlée par la solitude et la tristesse qui se dégagent de certains aspects du livre.

Un livre drôle, mais aussi grave, un livre triste parfois mais plein d'optimisme.... un subtil mélange qui en a fait une lecture marquante et très agréable malgré quelques petites longueurs parfois.

ma notation : 4/5

lundi 12 septembre 2016

Les Quatre de Baker Street - Tome 01 : L'affaire du rideau bleu



Auteurs :  Olivier Legrand
Illustrateur : David Etien 
Editions : Glénat


Trois détectives en herbe pour une enquête digne du maître de Baker Street !Billy, Charlie et Black Tom sont inséparables. Et pour cause : impossible de survivre seul dans l'East End londonien, peuplé de faux mendiants, de vrais ruffians et de franches canailles ! Heureusement, les trois amis peuvent compter sur la protection d'un certain Sherlock Holmes, pour lequel ils font parfois office d'espions des rues... Mais lorsque la fiancée de Black Tom est kidnappée sous leurs yeux, nos héros vont devoir mettre au plus vite à profit les leçons de leur mentor pour la retrouver saine et sauve... en s'adjoignant les services d'un quatrième larron pour le moins inattendu. Place aux Quatre de Baker Street, la plus jeune équipe de détectives de l'époque victorienne !
Paru le 21 janvier 2009

Mon avis :

Encore une Bande dessinée vraiment chouette, j'ai beaucoup aimé !

C'est l'histoire savoureuse de trois gamins des rues de Londres : Black Tom, Billy et Charlie, chacun avec son petit caractère et sa personnalité bien marquée. Ce sont des petits espions au service de Sherlock Holmes que d'ailleurs nous avons le plaisir d'entrapercevoir fugitivement.   
Lorsque Betty, la petite amie de Black Tom est enlevée, tous trois vont partir enquêter dans les rues de Londres pour la retrouver. Sans la présence de leur mentor, loin de la ville, ils vont devoir se débrouiller seuls et utiliser toutes les ficelles qu'ils connaissent...
Ils écument  l'East End, les quartiers mal famés, les bars louches, les maisons closes, ils se faufilent au milieu des petites gens et de la pègre... Ils ne ménagent pas leur peine pour découvrir ce qu'il est advenu de la jeune fille et tenter de la délivrer.

J'ai me suis demandée pendant toute la BD où était ce quatrième de Baker Street que mentionne le titre de la série.... c'est une jolie surprise de fin que sa découverte .....mais je n'en dirai pas plus...

Toute l'histoire est magnifiquement mise en valeur par un superbe dessin, j'ai adoré la reconstitution du vieux Londres Victorien, les décors  particulièrement réussis avec un luxe de détails précis, les traits réalistes, les couleurs.... 
Et si la trame du récit n'est pas très dense, il n'en demeure pas moins que cet album est une excellente entrée en matière des personnages, on s'attache très vite à ces mômes qui nous réservent de jolies surprises, on suit avec beaucoup de plaisir les diverses péripéties de nos jeunes détectives.

J'ai, pour ma part, déjà acheté la suite de la série ! 

ma notation : 4/5

dimanche 4 septembre 2016

Mes lectures de l'été : juillet-août 2016



Un été plein de jolies découvertes, 
un retour en force de la BD (j'aime tellement ça!), 
mes premiers mangas qui me donnent vraiment envie d'en lire d'autres 

 quelques textes qui m'ont profondément touchée:
Chercher Sam, le texte bouleversant de Sophie Bienvenu
Le cœur en balance de Marie Sexton, émouvant, troublant....
A copier 100 fois de Antoine Dole, poignant...
En l'absence de lumière de Adrienne Wilder, une histoire lumineuse, profonde...

Des textes captivants, plein de péripéties
La parisienne et le Highlander de Jeanne Malysa
Les outrepasseurs - Les Héritiers de Cindy Van Wilde

Et les autres qui m'ont fait sourire, rire, rager, pester, soupirer et palpiter....

Bref ...une bel été de lecture ! ♥





La parisienne et le Highlander de Jeanne Malysa 4,5/5
Nous avons toujours vécu au château de Shirley Jackson 4,5/5
Un moment d'égarement de Angel B. 3/5
Chercher Sam de Sophie Bienvenu 4,9/5
Agatha Raisin enquête - La quiche fatale de M.C. Beaton 3,9/5
L'adoption de  Zidrou et Arno Monin 4,5/5
The air he breathes de Brittainy C Cherry 3/5
India Place de Samantha Young 4,5/5
Les outrepasseurs - Les Héritiers de Cindy Van Wilder 4/5
Une histoire d'hommes de Zep 4,5/5
Erased tome 1 de Kei Sanbe 4/5
Erased tome 2 de Kei Sanbe 4/5
La vie est un arc-en-ciel de Cécile Ahern 4,25/5
Le cœur en balance de Marie Sexton 4,8/5
Le chant des runes de Sylvain Runberg et Jean-Charles Poupard 4,25/5
Les gens heureux lisent et boivent du café de Agnès Martin-Lugand 4,25/5
La vie est facile, ne t'inquiète pas de Agnès Martin-Lugand 4,25/5
A comme aujourd'hui de David Levithan 3,8/5
Les ingrédients du bonheur de S.M Gerhard 2,8/5
A Foreign Feeling de Kyoko 3,5/5
La cicatrice de Erin E. Keller 4/5
Aphrodite et vieilles dentelles de Karin Brunk Holmqvist 4/5
Les Quatre de Baker Street - Tome 01 : L'affaire du rideau bleu de Olivier Legrand et David Etien 4/5
A copier 100 fois de Antoine Dole 4,7/5
Mauvais fils de Raphaële Frier 4/5
En l'absence de lumière de Adrienne Wilder 4,5/5