mardi 26 avril 2016

Mathias et Eden Tome 1 : Sans toi



Auteur : Lily Haime
Editions : Mix d'Editions



Mathias est un jeune homme heureux et sûr de lui. Il rencontre Eden, garçon taciturne, sombre et mystérieux.
L’amour qu’ils se portent presque aussitôt va les faire sourire, souffrir, rire et pleurer.
L’amour qu’ils se portent va les détruire. Pour lentement les reconstruire.
C’est l’histoire d’une passion, De la leur…

Paru le 15 septembre 2014






Mon avis : Attention avis avec spoilers (impossible de faire autrement, j'ai trop à dire !)

Je n'avais absolument pas prévu de lire ce livre et emportée par la perspective d'une lecture commune avec mes amis du forum Boulevard des passions : Bookandcie, Jamie, BidouloloAgalactiae, et Magaly, j'ai plongé avec enthousiasme dans cette lecture.
J'avais bien parcouru brièvement les avis du forum sans vraiment m'y attarder, notant avant tout le nombre de cœurs attribués. Je m'attendais à une excellente lecture, mais certainement pas à un tel tsunami émotionnel...

Quel livre ! J'ai tour à tour été émue, transportée, atterrée, bouleversée, irritée, chagrinée.... Je suis passée par tant d'émotions qu'il m'est encore difficile de mettre des mots sur mon ressenti...

Mathias est un adolescent solaire, il a 17 ans, entre en terminale, il est bien dans ses baskets,  entouré par une famille aimante et des amis : une vie d'adolescent heureux, sans problèmes, un jeune homme sûr de lui, prêt à affronter la vie. S'il passe de fille en fille sans s'investir plus que ça, il rêve de sa vie future et de la femme de sa vie qu'il ne doute pas de rencontrer un jour.
Mais Eden arrive dans sa vie, Eden le nouveau du lycée, aussi sombre et énigmatique que Mathias est solaire et épanoui.  Entre ces deux là rien n'est simple dès le premier jour. Mathias sent que quelque chose se passe en lui, quelque chose qu'il ne comprend pas.... 

Mais comment comprendre ce qui lui arrive ?
Ce jeune homme amateur de filles, fasciné par chaque paire de seins qui passe, se retrouve intensément troublé par un gars et tous ses repères volent en éclats. Ah Mathias, comme je l'aime !..... Rarement un  personnage m'aura autant émue, j'ai eu tant d'empathie pour lui !

Il est face à une vraie crise identitaire et je l'ai trouvé tellement touchant  face à ses troubles, ses questionnements, ses recherches ... 

Je ne savais pas ce qu’il m’arrivait au juste. Eden était mon incohérence. Une équation impossible à terminer. Il me manquait toujours une formule pour l’identifier.
Il y a de quoi n'y rien comprendre  et on se prend parfois à sourire devant les tests qu'il s'impose afin de mieux se comprendre : visionnage de films pornos gays en attendant un trouble qui n'arrive jamais. Parce que c'est là le paradoxe de Mathias : Mathias n'est pas gay, il aime les filles et fantasme sur elles, les hommes ne lui font absolument aucun effet malgré tous ses efforts pour se persuader du contraire... Et il est amoureux de Eden ! Totalement ! Intensément ! Un amour unique et exclusif qu'il ne peut donner à nul autre.
Cet amour qui ne rentre dans aucune case, qu'on ne peut répertorier, classer, étiqueter, il l'accepte.

En effet, jamais il ne cherche à nier l'attraction que représente Eden, mais très honnêtement il met cette puissante attraction en balance avec l'attirance qu'il continue d'avoir pour les femmes et la balance penchera indubitablement vers Eden.
Dès lors, il va se battre contre lui-même pour abandonner petit à petit toutes les protections qui l'entourent et donner à Eden tout ce que ce dernier attend, et jamais il ne baisse les bras, jamais...

Certes, cela ne se fait pas d'un claquement de doigt, il est difficile le chemin qui mène à renier une partie de ce que l'on croyait être... Alors il est parfois maladroit, parfois irritant, parfois même odieux, mais il continue à se remettre en question. Il n'est pas seulement question pour lui d'accepter cette relation, Mathias a aussi du mal à vivre le regard des autres et c'est très honnêtement qu'il dit
C’était là tout mon problème : si je n’avais jamais jugé les personnes sur leur orientation sexuelle, je ne me sentais pas de taille à être mis au ban d’une société dans laquelle je me sentais bien jusqu’à présent. J’étais prêt à défendre le premier homosexuel que je croisais, à défiler pour la Gay Pride, à militer même. Du moment que je n’étais pas directement concerné.

Face à lui, on a un Eden sombre, homosexuel assumé, accepté dans sa famille et qui lui sait ce qu'il veut... Je l'ai trouvé à la fois patient, mais parfois terriblement trop exigeant... Il sait, il voit que Mathias n'est pas un homosexuel et n'arrive pas à lui faire confiance... Il est tout le temps en insécurité et ne mesure pas ce que Mathias vit en face de lui. Il ne comprend jamais que lorsque Mathias clame qu'il est hétérosexuel et qu'il est amoureux d'un homme, il lui fait un cadeau inestimable et qu'il faut être sacrément sûr de soi pour l'affirmer ainsi...

Alors entre les difficultés de Mathias, l'insécurité d'Eden, leur ego à tous les deux, que de déchirements, que de non-dits, de malentendus. Et si Mathias se bat toujours contre lui-même et parfois contre Eden, il ne baisse jamais les bras contrairement à Eden (l'épisode Sacha entre autres) .... Que je l'ai détesté à ces moments là ! 

ça a été extrêmement éprouvant de les voir se faire du mal l'un et l'autre et j'ai eu le cœur littéralement brisé lorsque au moment où Mathias brise ses dernières réticences, Eden décide de partir.... Pour moi, Mathias avait juste besoin qu'on ait un peu plus confiance en lui pour l'aider à avancer. Il venait d'aller au bout de lui-même et Eden l'abandonne tout bonnement... J'avais envie de le secouer pour qu'il voit enfin tout ce que lui offre Mathias et qu'il cesse de douter !
Nous n'étions pas d'accord sur ce point-là pendant la lecture commune, certains pensaient que la décision d'Eden était une question de survie, je pense qu'il y avait possibilité d'agir autrement sans que ce soit aussi irréversible ... 

J'ai terminé le livre, le cœur en lambeaux, et en colère contre Eden..... ils ne se disent pas que c'est terminé entre eux, mais c'est quand même d'une rupture qu'il s'agit parce que personne ne me fera croire qu'on peut vivre une relation à deux pendant 3 ans à des milliers de kilomètres sans se voir. 

Je pourrais certainement encore en écrire des pages et des pages sur mon Mathias, mon hétérosexuel opportuniste (sourire!),  j'ai l'impression d'avoir compris chacun de ses gestes, chacun de ses sentiments, il a emporté un morceau de mon cœur avec lui ! 

Un petit mot sur les personnages secondaires qui sont tous extrêmement attachants : 
          -  les parents de Mathias, extraordinaires, compréhensifs, plein de bienveillance et d'amour, ils sont à la fois drôles et touchants
           - Théo, le copain de toujours, pote toujours présent, à l'amitié indéfectible.
           -Tiphaine, la petite fée craquante, pleine d'intuition et si intelligente
           - George et Antonin, les presque pères de Mathias d'une humanité renversante et qui gardent un œil    tendre et indulgent sur les autres.

Un dernier mot sur le style : la plume de Lily Haime est particulièrement belle, poétique, avec parfois des passages entiers qui vous touchent en plein cœur. Elle nous plonge directement dans l'âme de ses personnages esquissés de façon très réaliste, à la psychologie dense. Elle nous prend par la main dès les premières lignes et nous distille avec beaucoup de talent une foison d'émotions auxquelles on ne peut échapper. Ce livre me hante véritablement depuis deux jours...

Un gros bémol et il est de taille : l'orthographe.... Seigneur ! Jamais je n'avais encore lu un livre truffé à ce point de fautes en tout genre : fautes d'accords, de conjugaison, de syntaxe, lexicales.... ça pique les yeux et si la plume n'avait pas été aussi belle et les émotions aussi intenses, j'aurais très certainement refermé mon livre dès les premières pages sans l'ombre d'un regret !


Ce livre fera forcement partie de ceux qu'on n'oublie pas, de ceux qui vous marquent et qu'on conseille, je pense explorer très prochainement  d'autres œuvres de Lily Haime.

Ma notation : 4,5/5


Une dédicace spéciale pour mes potes de la lecture commune avec lesquels on a complètement déliré sur les é/er/ait... et sur les inFERmières qui nous ont tant fait rêver..... Que de fous-rires devant notre écran ! Merci, merci vraiment d'avoir partagé cette lecture avec moi, j'ai adoré chaque moment passé avec vous et j'espère une prochaine lecture commune très bientôt !

Ci dessous les liens des avis de mes potes, n'hésitez pas à aller les lire !

Avis de Jamie

Avis de Bidoulolo

Avis de Bookandcie et Sephrenia (Magaly)

Avis de Agalactiae


lundi 25 avril 2016

Angelfall tome 3 - L'ultime espoir





Auteur : Suzan Ee
Editions : Pocket Jeunesse




Belial vaincu, Penryn ne peut pas souffler pour autant. Même si cela lui brise le cœur, elle doit aider Raffe à regagner le paradis et reprendre sa place d'archange. Mais ce poste est convoité par le dangereux Uriel, prêt à tout pour devenir le nouveau Messager. S'il l'emporte, c'est la fin de l'Humanité, mais, si Raffe gagne, Penryn devra lui faire ses adieux... 
Paru le 3 mars 2016



Mon avis :

Quel plaisir de retrouver Raffe et Penryn !

Désormais, iI n'y a plus d'ordre ni chez les anges, ni chez les hommes, un certain chaos règne, des luttes intestines pour le pouvoir se jouent et tout repose sur les épaule d'un seul !

Dans ce dernier opus, les relations entre Raffe et Penryn commencent doucement à s'infléchir vers du désir.... mais lorsque l'on appartient à deux clans ennemis en pleine guerre, il n'est pas facile de se rapprocher, voire même impossible...

Raffe a des responsabilités écrasantes et sa loyauté bien chevillée au corps l'empêche de céder à ses désirs. Les relations avec Les filles de l'homme sont interdites et il entend bien s'y plier....

"Nos vie sont dictées par des règles. Nous sommes des soldats, Penryn. Des guerriers légendaires prêts à des sacrifices légendaires. Nous n'attendons rien en retour. Nous ne choisissons pas"

Quant à Penryn, chasser les anges de son monde, c'est synonyme de voir disparaître Raffe... Tout est ambivalent et les choix sont difficiles.
Une fois encore, on tremble pour Raffe et ses ailes... Il y a tellement d'enjeux autour d'elles !

Une fin de série foisonnante, pleine de péripéties  : des lieux sombres et dangereux qui parlent à notre imaginaire, un monde toujours peuplé de créatures plus  étonnantes, ragoûtantes les unes que les autres. C'est  sanglant, cruel et sans concessions.

 Si on retrouve avec plaisir tous les personnages des tomes précédents, la mère complètement cinglée, la petite sœur Paige qui n'est plus que l'ombre d'elle-même, etc....de nouveaux personnages particulièrement fascinants apparaissent : Les Gardiens. J'avoue avoir eu un vrai faible pour ceux-là et leur tempérament un tantinet rebelle... Avec leur survenue, le personnage de Belial que l'on avait adoré détester jusque là prend une dimension toute particulière et l'on ne peut s'empêcher de ressentir de la sympathie pour lui.

Dans le combat qui oppose hommes et anges, j'avoue avoir eu envie que la victoire penche vers Raffe et ses Gardiens,au détriments des hommes, je n'ai pas réussi à m'attacher à un autre humain que Penrynn.

Une fin flamboyante qui à la fois me satisfait et me laisse un petit goût amer... 
SPOILER - Pourquoi faut-il absolument qu'un des deux sacrifie une partie de lui même ? J'ai détesté que Raffe soit privé de ses ailes.... Mince, Raffe sans ses ailes n'est plus vraiment Raffe !
C'est le côté qui m'a le plus déçue...et pour moi, quelques questions restent en suspens... je n'ai pas eu toutes mes réponses !

Une trilogie que j'ai véritablement dévorée, je ne serais pas contre un petit quatrième pour la route !

ma notation : 4/5

THIRDS Tome 2 : À feu et à sang


Auteur : Charlie Cochet
Editions : Dreamspinner Press


Quand une série de bombes explosent dans un Centre de Jeunesse Therian, blessant les membres du THIRDS de l’équipe Destructive Delta, et provoquant un désaccord entre les agents Dexter J. Daley et Sloane Brodie, la paix semble impossible à atteindre. Plus encore quand un nouveau groupe semant la terreur, l’Ordre d’Adrasteia a toujours l’air d’avoir une longueur d’avance. Avec la panique et l’intolérance qui se propagent, et les rues jonchées de la propagande de l’Ordre, l’hostilité entre humains et Therians croît à mesure que les jours passent. Dex et Sloane, avec le reste de l’équipe, sont déterminés à faire tomber l’Ordre et à rétablir la paix, sans parler de régler un différend personnel. Mais plus l’équipe s’investit dans l’enquête sur les attentats, plus ils croient à un motif plus sinistre que le simple désir de répandre le sang et semer le chaos.

Quand il découvre l’horrible vérité derrière les intentions de l’Ordre, Sloane est forcé de faire face aux secrets d’un passé qu’il pensait avoir à tout jamais laissé derrière lui, un passé qui pourrait non seulement le détruire, ainsi que sa carrière, mais aussi la réputation de l’organisation qui a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui. Maintenant plus que jamais, Dex et Sloane ont besoin l’un de l’autre, et, avec la confiance, la force de leur lien fera la différence entre la justice et la guerre totale.
Paru en numérique le 19 janvier 2016

Mon avis :

Un second tome que j'ai encore une fois beaucoup aimé, il enchaîne directement avec la fin du premier. On avait fermé le livre avec la menace qui pèse sur les Therians, et au début du second tome, une bombe explose dans une maisons emplie d'enfants Thérians.
Dans cet épisode,  on est emporté par l'enquête qui est menée tambour battant, l'action est plus soutenue, le suspens très oppressant, le danger est palpable .
J'aime toujours autant cet univers particulier, ce côté fantastique vraiment fascinant. Et j'ai suivi avec toujours autant de plaisir toute cette équipe de soldats, tous dotés d'un caractère bien trempé...

La loupe est posée sur Sloane et Dex entre deux équipées et on assiste à l'évolution de leurs relations qui restent bien souvent difficiles.
Sloane continue à vivre avec le souvenir de Gabe, il se refuse à le remplacer et a beaucoup de mal à accepter les sentiments qu'il ressent.  J'ai beaucoup souffert pour Dex, il est difficile de vivre dans l'ombre d'un souvenir omniprésent. C'est un personnage tellement formidable qui manie l'humour et la dérision avec brio, en cachant ses blessures... Il a tellement d'humanité en lui, jamais il ne baisse les bras, accuse le coup à chaque fois et reste toujours là, prêt à soutenir son coéquipier.
Il est des moment où la cruauté atteint des sommets : le nom de Gabe qui arrive au moment le plus inopportun... J'en frémis encore !

Que dire de Sloane.... il se débat avec ses démons du passé. Il a érigé autour de lui tout un bataillon de défenses qu'il peine à abandonner. Il est consumé par la culpabilité, jusque dans ses rêves où tout est toujours question de choix cornélien.
Certes, il est touchant dans ses hésitations, mais on a envie de le secouer parfois pour qu'il cesse de faire souffrir un Dex d'une patience, d'une constance et d'un courage exemplaires.
Peu à peu, Sloane parviendra à se confier, à laisser une petite porte ouverte, on en apprend  un peu plus sur sa jeunesse difficile, sur les premiers Thérians, c'est le tome des révélations. Mais il lui reste encore beaucoup de chemin à faire ...

J'aime beaucoup toutes les valeurs de ce groupe de soldats,  la loyauté qui les lie envers et contre tout. Chacun évolue et laisse paraître un peu plus de lui-même, Ash se dévoile sous un jour nouveau, et j'avoue un gros faible pour Hobbs dont la personnalité me touche particulièrement.

Quelques personnages secondaires viennent se greffer, en particulier Lou, l'ex de Dex qui se révèle conciliant et sympathique. Sa présence va d'ailleurs occasionner un des passages les plus drôles du livre, Dans un bar, lors d'une discussion surréaliste entre Sloane et Lou où ce dernier va divulguer sans état d'âme les faiblesses de Dex. J'en ris encore !

Un second tome tout aussi passionnant que le premier, suspens, dangers, émotions, tous les ingrédients sont là en plus d'un Dex drôle et si touchant.
J'attends la suite  avec impatience !

Ma notation : 4,5



dimanche 24 avril 2016

Quelques notes.... et des mots #3



Aujourd'hui, ce sera une chanson de Emma Daumas.
Avec la sortie de son livre qui me promet une belle lecture, j'ai eu envie de réécouter quelques unes de ses chansons et j'ai redécouverte celle-ci que j'aime particulièrement et qu'on a bien trop peu entendue.
Une chanson qui colle parfaitement avec mes lectures en cours et sûrement à venir.... J'adore !

Mon Tombeur
Album : Effets secondaires






Paroles de Mon Tombeur


Mon tombeur est aussi un voleur.
Il décroche pas la lune,
Mais se penche sur les coeurs des petites rêveuses
Qui s'accrochent et deviennent malheureuses,
A l'abri planqué derriere leurs espoirs minables,
Il hiberne et jouit d'un confort tellement enviable.

Mon tombeur est aussi un tueur.
Il a assassiné
Tous les autres squateurs de mon cerveau,
Et occupe sa place bien au chaud, bien logé, bien nourri
Par mes pensées coquines il s'installe
Et sur le point de prendre racine.

Et moi je suis tombée sur lui,
Et j'avoue que depuis je joue à la groupie.
Je me fonds dans la masse
Et jamais ne me lasse
Attendant bien sagement d'être touchée par sa grâce.


Mon tombeur est aussi un voyeur.
Il se plait a mater ce qu'il appelle son quatre-heures,
Des petites minettes à qui il fera plus tard tourner la tête
Sans remords ni conscience du moindre chagrin.
Il veut pas faire de mal juste se faire du bien.

Mon tombeur n est pas un arnaqueur
Il n a jamais promis d apporter le bonheur
Meme pas a moi
Je m'incline et j'accepte ses lois
Sans regret ni rancune il me plait bien comme ca,
Sous ses airs innocents le petit prince est un roi.

Et moi je suis tombée sur lui,
Et j'avoue que depuis je joue à la groupie.
Je fais la queue chaque jour,
Dans les rangs de sa cour,
Attendant bien sagement qu'il m' donne un peu d'amour.

Mon tombeur est tombé sur une bombe bien roulée,
Il m a plus regardé, plus jamais plus jamais,
J ai beau bomber le torse, remuer du fessier,
La barbie platinée est passée en premier.
Elle s agite elle l'excite et moi je finis exit
Elle se cambre, il en tremble n écoutant que son membre
Elle l'invite ,il m'évite et il m oublie très vite
Il est l heure j ai bien peur de m avouer
Game over

Et moi j'suis tombée sur lui
Et j'avoue que depuis je joue à la groupie.
J'attends encore mon tour
Je désespére pas qu'un jour
C'est à moi qu'il donnera un tout petit peu d'amour.

Emma Daumas

samedi 23 avril 2016

Avis à venir ....

Des livres lus il y a plus ou moins longtemps dont je veux prendre le temps de parler ....








vendredi 22 avril 2016

Le secret de Miette



Auteur : Marie de Palet
Editions : France Loisirs


Michel est abasourdi : elle l'aime mais ne peut l'épouser. Miette, la petite sauvageonne dont il est tombé éperdument amoureux, n'en dira pas plus avant de se sauver en larmes. Quel secret peut-elle bien garder pour donner une explication si confuse ? Michel n'en saura rien. Mobilisé pour la guerre de 1870, il part avec l'espoir que la distance et le temps joueront en sa faveur. À son retour, c'est pourtant la désillusion : Miette est devenue la maman d'une petite Antoinette, dont personne au village ne connaît le père. Que s'est-il passé en son absence ?
Paru catalogue Printemps 2016




Mon avis :

La couverture magnifique, un résumé accrocheur, tout semblait réuni mais j'ai été un tant soit peu déçue...

Ce livre fleure bon le terroir, il est d'ailleurs classé dans les romans régionaux et si j'ai bien aimé le héros ainsi que la plume de l'auteur, il n'en reste pas moins qu'il m'a manqué, de la fougue et de la passion dans cette histoire.

Michel tombe amoureux sans réellement connaître Miette, juste après une furtive rencontre. Il n'aura jamais vraiment l'occasion de lui parler. J'ai déjà beaucoup de mal à admettre un vrai attachement sur ces bases là....

Très vite j'ai compris le terrible secret de Miette contrairement à Michel qui lorsqu'il revient de la guerre la retrouve mère d'une petite fille. Comme j'ai trouvé dure cette quasi muette acceptation, jamais il ne va aller la voir ou essayer de comprendre, se battre pour son amour... Il m'a paru bien tiède cet amour-là....
Chacun accepte la vie comme elle arrive, s'en contente....

On nous raconte le couple de Michel, son bonheur, et l'on nous dit que c'est Miette la femme de sa vie.... J'avoue avoir eu beaucoup de mal avec toutes ces demi-mesures, j'aime les histoires passionnées, les sentiments enflammés, on en est loin, bien loin...

Une histoire facile à lire avec quelques jolis moments mais qui n'a vraiment pas tenu toutes ses promesses...

ma notation : 3/5

mercredi 20 avril 2016

Audrey retrouvée


Auteur : Sophie Kinsella
Editions : Pocket jeunesse


Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres.
Ça, c'était avant.
Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie d'un œil nouveau : celui de la caméra.
Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d'une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde...
Paru le 3 mars 2016




Mon avis :

Une histoire agréable à lire mais à laquelle il manque quelques ingrédients pour en avoir fait une très bonne lecture...

Audrey est une adolescente très perturbée qui ne peut plus vivre normalement, elle ne réussit plus à avoir le moindre contact avec les autres, elle reste cloîtrée chez elle, cachée derrière ses lunettes de soleil...
Ce livre est le récit de sa lente guérison au contact de Linus, le copain de son frère. L;histoire est jolie, les sentiments présents, mais reste trop en surface. Tout est trop superficiel...
On apprend que Audrey a subi un traumatisme très important mais jamais ce qui s'est passé n'est révélé et j'ai trouvé ça très frustrant. Certains diront que c'est ce qui fait le sel du livre, pour ma part, ça m'a cruellement manqué, d'autant plus que l'on rencontre certaines de ses "tortionnaires". J'utilise ce mot parce que le traumatisme d'Audrey est suffisamment grave pour que ses réactions soient aussi extrêmes. J'ai du mal encore à imaginer ce qu'elle a pu subir pour en arriver là...

Quelques jolies trouvailles comme l'utilisation de la camera qui permet à Audrey de communiquer tout en étant protégée, de voir et de dénouer les fils...

Une mention particulière pour le frère d'Audrey, mon personnage préféré du roman assurément, rebelle, pertinent, drôle dans son bras de fer avec sa mère (totalement hystérique celle-ci !) et toujours d'une gentillesse infinie avec sa sœur..

Bref, un roman sympathique à lire mais qui manque de profondeur pour m'emporter totalement... Un roman que les adolescents devraient s'arracher.

ma notation : 3/5

dimanche 17 avril 2016

Quelques notes.... et des mots #2


Quand Renaud sort un nouvel album, pour moi c'est toujours une fête ! 

Quelques bien jolis morceaux mais celui que j'ai envie de mettre à l'honneur n'est pas mon préféré, c'est celui qui évoque les dramatiques événements de ces derniers mois... et cette photo qui m'a bouleversée...
Et puis entendre Renaud chanter ça quand on l'a entendu chanter Hexagone... 
C'est à la fois tellement étonnant et tellement émouvant....
Il ne peut s'empêcher de mettre quelques coups de griffes : Renaud reste Renaud .....OUF !



J'ai embrassé un flic



Nous étions des millions
Entre République et Nation
Protestants et catholiques
Musulmans, juifs et laïcs
Sous le regard bienveillant
De quelques milliers de flics
Solidaires avec ceux de Charlie

Et puis j'ai vu défiler
Quelques bandits notoires
Présidents, sous ministres
Et petits rois sans gloire
Et j'ai vu, et j'ai vu
Le long du trottoir un flic
Qui avait l'air sympathique

Alors je l'ai approché
Et j'ai embrassé un flic

J'ai embrassé un flic
Entre Nation et République
J'ai embrassé un flic
Ça change des coups de triques
J'aurais pas cru y'a trente ans
Qu'au lieu de leur balancer
Des pavés à tour de bras
J'en serrerais un contre moi
Car je me suis approché
Oui je me suis approché
Et j'ai embrassé un flic

Nous marchions vers la Nation
Fraternels et pacifiques
Sous le regard bienveillant
De quelques milliers de flics
Et les snipers sur les toits
Nous faisaient avec leur bras
De grand signes d'amitié
Et de solidarité
Alors pour les remercier
Et pour la première fois
De ma vie d'anarchiste
J'suis allé embrasser un flic


Oui je me suis approché
Et j'ai embrassé un flic
Oui je me suis approché
Et j'ai embrassé un flic
Oui je me suis approché
Et j'ai embrassé un flic
Oui je me suis approché
Et j'ai embrassé un flic
Et j'ai embrassé un flic

Renaud Sechan / Michael Ohayon

lundi 11 avril 2016

Test/Tag Pocket Jeunesse : Les choix impossible - 2


Et la seconde version des choix impossibles selon Pocket Jeunesse ! 
Encore plus difficile il me semble...




Comme la semaine dernière et sur le principe du "Préférez-vous"..., il vous suffit de choisir!
Voici donc 15 dilemmes à résoudre, parfois impossibles ou absurdes!

Quels seront vos choix?


1) Ne lire qu'un chapitre par jour OU lire un seul livre par mois en 3 jours.

Ce sera un seul chapitre (j'essaierai de trouver des bouquins avec des chapitres à rallonge ...) parce 27 jours sans lire c'est carrément impossible !

2) Ne jamais pouvoir relire aucun livre OU être obligé de relire un livre que vous avez détesté.

Relire un livre que j'ai détesté.... Tant pis, je serrerais les dents mais j'aime trop relire les livres coups de cœur pour en être privée...

3) Devoir se séparer de 15 livres de sa bibliothèque OU devoir prêter ses livres.

Bah me séparer de 15 livres.... sur le nombre contenu dans mes bibliothèques je trouverais bien 15 livres auxquels je ne tiens pas trop...
Oui je sais, je ne suis pas prêteuse !

4) Le héros/l'héroïne est mal choisi dans une adaptation cinématographique OU son amoureux/se est mal choisi.

L'amoureuse mal choisie, j'ai besoin d'un héros craquant moi..... genre Reyes ! 

5) Lire uniquement de la romance pendant 1 mois OU lire uniquement de la fantasy pendant 1 mois.

Arf, là c'est dur.... j'aime varier les genres....
Je vais dire la romance parce finalement il y a multitude de genres en romance : historique, contemporaine, M/M, romantic suspens, romance paranormale etc... Donc j'aurais possibilité de naviguer dans tout ça !

6) Ne pas voir la couverture d'un livre avant de le commencer OU ne pas lire la 4e de couverture avant de le commencer.

Ne pas lire la 4e de couverture... J'aime parfois me lancer dans un bouquin sans en rien savoir, juste parce que son titre, son auteur ou sa couverture (voire les trois...) me plait.

7) Votre meilleur ami déteste votre livre préféré OU votre meilleur ami refuse de lire votre livre préféré.

Il refuse de le lire : je peux toujours lui dire qu'il manque quelque chose, et il ne le critiquera pas...

8) Adorer un livre que tout le monde déteste OU détester un livre que tout le monde adore.

Adorer un livre que tout le monde déteste

9) Eleanor & Park OU Aristote & Dante. (Si vous n'avez lu aucun de ces deux livres, qu'attendez-vous?!?)

Je n'en ai lu aucun....
Alors j'attends une augmentation ou bien pourquoi pas un SP....(Soyons fou !)  ;)

10) Un livre avec un roadtrip OU un livre avec du voyage dans le temps.

Avec un voyage dans le temps, j'adore ça !

11) Voir l'adaptation d'un roman avant de lire le livre OU lire le roman mais ne jamais voir le film.

Voir l'adaptation avant.... Si je sais qu'il y a un film, j'ai toujours envie de le voir

12) Devoir sortir du Labyrinthe OU devoir s'échapper de Nil.

Devoir s'échapper de Nil.....
Qu'est ce que j'ai aimé ce livre !

13) Rencontrer un auteur que vous ne connaissez pas et pouvoir échanger OU voir votre auteur préféré 5 secondes et avoir juste votre livre signé.

Bah, ça m'est un peu égal ça.
Je prends les 5 secondes et le livre signé....

14) Un livre qui finit bien OU un livre qui finit mal.

Un livre qui finit bien pour apaiser mes émotions et ménager mon petit cœur trop sensible !
Sérieusement, parfois une lecture trop dure peut me hanter plusieurs jours ...

15) Conseiller un livre que vous n'aimez pas à quelqu'un en étant quasiment sûr qu'il va aimer OU conseiller un livre que vous adorez en étant quasiment sûr qu'il ne va pas aimer.

Je suis incapable de conseiller un livre que je n'aime pas....

Scandaleux Ecossais - Tome 2 - Le quadrille



Auteur : Suzanne Enoch
Editions : J'ai Lu pour Elle
Collection : A&P


Sur ordre de son frère, le marquis de Glengask, Arran MacLawry a rejoint Londres où la saison bat son plein. Il va devoir supporter ces fichus Anglais qu’il déteste, car Ranulf envisage pour lui un mariage qui permettra à leur clan de renforcer leurs alliances. Mais, lors d’un bal masqué, Arran fait la connaissance d’une ravissante «renarde» dont l’impertinence le séduit d’emblée. Seule ombre au tableau : la belle n’est autre que Mary Campbell, du redoutable clan Campbell. Leurs ennemis héréditaires. Autant dire que leur idylle va mettre le feu aux poudres. Car, selon la légende, le jour où un MacLawry épousera une Campbell, la terre s’ouvrira pour engloutir les Highlands.
Paru le 23 mars 2016



Mon avis :

Quel plaisir de retrouver la famille MacLawry !
Ces frères sont terriblement savoureux et je ressors une fois de plus complètement charmée....

Ce deuxième tome démarre exactement où s'est terminé le premier.
Arran est venu en Angleterre pour son frère Ranulf. Ce dernier est désormais fiancé à Charlotte et c'est sur les épaules d'Arran que repose maintenant la responsabilité de contracter un mariage destiné à  consolider leurs alliances. Ranulf l'enjoint d'épouser  une ravissante idiote sans saveur...

Au hasard d'un bal masqué, Arran va tomber sous le charme de la pétillante et pleine d'esprit demoiselle qui se cache sous le masque d'une renarde et qui accepte une valse entre ses bras...
Comble de malchance, cette dernière appartient au clan des ennemis jurés des MacLawry, les Campbells, c'est même Mary, la petite-fille préférée et héritière du chef de clan.
Celle-ci vit exactement la même situation qu'Arran, elle doit épouser un fade jeune homme qui la laisse totalement indifférente pour de sombres manigances de clan, de pouvoir et d'alliances.

Dans cette histoire, j'ai vraiment apprécié qu'il n'y ait qu'une évidence entre nos deux héros : pas de chamailleries, pas de combats, pas de blessures d'orgueil, pas d'artifices et de jeux entre eux comme bien souvent. Tous les deux sont immédiatement sous le charme de l'autre et, malgré quelques hésitations bien compréhensives,  bravent les interdits.... parce qu'interdits il y a et pas qu'un peu...
Des deux côtés le rapprochement des jeunes gens est totalement et irrémédiablement inacceptable ... 
Arran et Mary vont faire fi de ces obstacles  et vont se battre ensemble côte à côte  pour gagner le droit de s'unir. J'ai aimé que chacun choisisse ses sentiments plutôt que les exigences du clan, 

Arran est d'un romantisme incroyable, j'ai totalement fondu pour cet Ecossais si attachant, je crois bien que je l'ai même préféré à Ranulf (d'autant plus qu'il se révèle extrêmement égoïste sur ce coup là...). Il est le parfait mélange entre la virilité, protecteur en diable et la délicatesse et la douceur. Il est également plein d'humour. J'ai adoré la détermination avec laquelle il prend ses décisions, son indéfectible assurance qui soutient Mary et la réconforte.
Mary ne peut échapper aux sentiments qui la submergent. Comment ne pas fondre devant tant de qualités !  Il est tout ce qu'elle n'avait jamais même rêvé avoir. Il la fait se sentir vivante. Il lui offre aussi la promesse d'une vie bien plus belle et ce malgré les dangers et la perspective d'un rejet de leur famille....

On assiste sans jamais s'ennuyer à tous les épisodes d'un road-trip plein de suspens, où les dangers sont nombreux et où les embûches qu'ils vont devoir surpasser se succèdent , c'est alerte, plein d'action, et surtout plein de cet amour indéfectible qui ne faiblira jamais..... Une bien belle histoire d'un amour plus fort que tout !

J'adore décidément la plume de Suzanne Enoch et j'ai une tendresse bien particulière pour ses "Scandaleux Écossais". Une série vraiment très réussie et je vais attendre le prochain avec impatience je suis dores et déjà intriguée par ce Bear qui semble si singulier....J'ai hâte d'en savoir plus sur sa belle nature !

Ma notation : 4,75/5

dimanche 10 avril 2016

Quelques notes.... et des mots #1

Un petit rendez-vous que j'espère rendre régulier, une fois par semaine... 



J'aime infiniment la chanson française , il me semble que quand on aime lire, on aime les mots, et on aime aussi leurs sons, l'émotion qu'ils peuvent provoquer lorsqu'ils sont assemblés, affûtés, connotés ou dans leur simplicité nue. 
J'aime les entendre accompagnés d'une multitude de notes, d'accords, d'instruments... qui se mettent à leur service pour les habiller et les embellir.
J'aime le format où l'on raconte un morceau de vie en quelques minutes, une véritable gageure !


Ce dimanche commence sous les rythmes chaloupés d'une superbe chanson au texte ciselé.... Je suis conquise ! 

Elodie Frégé : Une plage 

Album : Amuse-Bouche (2013)







Paroles de Une Plage


Je suis une plage
Abandonnée aux marins
Dévêtus et en nage
Ceux qui me laissent aux embruns

Je suis une page
Où s’effondrent les amants
Où s’écroulent des mariages
Quand la marée les surprend

Et ça fera tant de saisons
Beaucoup de corps, beaucoup de casse
Dis-moi les marques sur mon front
Restent-elles quand la mer est basse ?

Je suis une plage
Où s’élèvent des châteaux
J’y aurais cru davantage
S’ils n’avaient fini à l’eau

Je suis une plage
Où tu reviendras longtemps
Couler des heures jamais sages
Inonder tes cheveux blancs


Et ça fera tant de saisons
Beaucoup de corps, beaucoup de casse
Dis-moi les marques sur mon front
Restent-elles quand la mer est basse ?

A l’usure, je n’ai plus senti le vent
Sa morsure, je l’ai mordue au sang…

Ça fera combien de saisons
Combien de corps mis à la casse ?
Tu vois les marques sur mon front
N’ont rien de beau puisque tout passe

J’étais une plage
Où s’allongeaient des enfants
Ça m’aurait plus davantage
S’ils n’avaient fichu le camp.


Elodie Frégé / Benjamin Dantès

samedi 9 avril 2016

Nouveau départ



Auteur : Tere Michaels
Editions : Milady Romance

Deux solitudes, un amour inattendu
Dévasté après la mort de sa femme, le policier Evan Cerelli doit assumer une vie de père célibataire. Entre le deuil qui le déchire et les responsabilités qui l’écrasent, il n’y a pas de place pour les sentiments. Lorsque Matt Haight, ancien policier devenu consultant en sécurité, reconnaît en Evan une autre âme en peine, il découvre une part de lui-même qu’il croyait perdue à jamais. Leur amitié se transforme en un sentiment plus profond... Mais entre les enfants d’Evan, son chagrin, et les regrets de Matt, l’amour est bien la dernière chose à laquelle ces deux hommes s’attendent.
Paru le 27 novembre 2015





Mon avis :

Une histoire particulièrement émouvante qui traite du deuil et de la solitude...

Evan est en deuil, il vient de perdre sa femme pour qui il ressentait un véritable amour, un amour fait de complicité, de compréhension, une évidence....c'est une véritable dévastation.... Il reste seul avec quatre enfants, deux ados et deux plus petits. Il faut gérer leur chagrin et leur quotidien, mais il est dépassé par ses propres émotions, écrasé de douleur et de solitude et doit s'appuyer sur ses beaux-parents. Ses collègues tentent de l'aider, mais rien n'arrive à l'extirper de sa peine....

Matt est un ancien policier lui aussi dans une solitude accablante, sa vie privée et sa vie professionnelle sont toutes les deux des échecs. Il subit sa vie, papillonne de femme en femme et reste seul et insatisfait.

A l'occasion d'un pot de départ à la retraite, ces deux-là se rencontrent et chacun trouve chez l'autre un certain réconfort.  S'en suit quelques rendez-vous amicaux pour boire un verre, parler un peu, rompre sa solitude.... Puis petit à petit les sentiments évoluent vers quelque chose de plus profond... Mais comment accepter d'être attiré par un homme lorsque l'on a fréquenté jusque là que le lit des femmes ?

Le point fort de cette histoire est qu'elle n'appuie pas sur un clivage homo/hétéro, Evan a véritablement aimé sa femme affectivement et physiquement, le propos n'est pas d'être classé dans une catégorie, le propos est de montrer qu'on peut tomber amoureux d'une personne avant tout, quelque soit son sexe. J'ai beaucoup aimé cette façon d'aborder les choses. 

Une véritable complicité s'installe, Evan laisse Matt entrer dans sa vie petit à petit, celui-ci va même l'aider à retrouver des moments privilégiés avec ses enfants, à se retrouver lui-même. Matt se révèle un personnage très attachant, plein d'attentions envers tout le monde. Il redonne un peu de vie à ce foyer dévasté... et semble trouver un port d'attache qui le comble.

Mais entre eux, rien ne peut être simple, il y a le poids de la société, le regards des gens autour d'eux et surtout pour Evan, ses enfants à préserver et une immense culpabilité vis à vis de sa femme qu'il a le sentiment de trahir.... De vraies questions réalistes, des questions essentielles que j'ai trouvées particulièrement bien traitées.
Alors oui Evan va faire souffrir Matt, oui il peut être cruel, mais sa situation est difficile, il doit prendre en compte bien plus que lui-même. Il est pris en tenaille entre ses désirs et ses peurs. Toutes ses hésitations sont compréhensibles, normales et témoignent de son infinie sensibilité ..

Des personnages secondaires intéressants, touchants, intrigants : les collègues compréhensifs, les enfants plein d'amour, Jim... Tout un univers décrit d'une belle plume qui fait la part belle aux sentiments en tout genre...

Une très belle histoire entre deux belles âmes pour lesquelles j'ai ressenti une profonde empathie, une histoire pleine d'humanité... quelques longueurs cependant dans le récit qui ont parfois terni mon plaisir de lecture et une fin qui aurait mérité selon moi un peu plus de développements. Je poursuivrai cette série sans l'ombre d'une hésitation !

ma notation : 4/5


vendredi 8 avril 2016

Charley Davidson Tome 8 : Huit tombes dans la nuit




Auteur : Darynda Jones
Editions : Milady





VOUS SAVEZ, CES MAUVAISES CHOSES QUI ARRIVENT AUX GENS BIEN ? C'EST MOI. Avec douze chiens de l'enfer à mes trousses, il n'y a qu'un seul endroit où je pouvais me réfugier : un vieux couvent à l'abandon. Mais m'y terrer pendant des mois, enceinte jusqu'aux oreilles, n'a rien d'une sinécure. D'autant que Reyes semble malade même s'il me jure qu'il va bien. Heureusement, je ne manque pas d'amis. Et j'aurai bien besoin d'eux, parce que ce qui s'annonce a de quoi surprendre n'importe qui, même moi !
Paru le 22 janvier 2016

Mon avis :


Attention Spoilers pour ceux qui n'ont pas lu les tomes précédents ...

Un tome que j'ai attendu longtemps, très longtemps, trop longtemps ! 

Et un tome qui m'a comblée : il nous distille un certain nombre de réponses soulevées dans les épisodes précédents : enfin Charley apprend son nom..... enfin M. Wong se révèle.... je me doutais bien qu'il y avait poisson sous caillou avec ce mystérieux personnage et s'ajoutent à cela des révélations stupéfiantes sur les chiens de l'enfer. Vraiment je ne m'attendais pas à ça.... Quel bonheur d'être ainsi bousculée au bout de tant d'épisodes ! Nos certitudes volent en éclats et l'intérêt est encore une fois renouvelé... 

L'originalité tient aussi au fait qu'on se retrouve quasiment en huis clos,  Charley et Reyes sont cloîtrés dans ce couvent abandonné et tous les personnages vont et viennent autour d'eux, on les retrouve tous : Ange, Osh (de plus en plus intéressant), Denise (toujours aussi détestable...), Gemma (exaspérante avec ses exigences....), etc....etc.... . 
Et malgré cet enfermement, Charley trouve le moyen de résoudre une affaire de plus, une affaire de disparition en prenant des risques inconsidérés (sérieux, il y a Pépin à prendre en compte maintenant, et les descentes dans l'antre du mal ça craint quand même ! Tu déconnes grave là Charley!)..... Mais comment lui en vouloir, elle est toujours aussi impulsive, drôle et si attachante.
Pauvre Reyes qui ne ménage pas sa peine pour la protéger! ... soupirs.....pâmoison.... Quel homme attentionné ! Elle ne lui épargne rien ... allant jusqu'à accoucher dans des conditions totalement incroyables ! J'ai tremblé pour lui dans ce tome, il semble tellement diminué... et il m'a fait littéralement fondre lorsqu'il prend Pépin dans ses bras...  il est si attendrissant...

Quelques péripéties autour de la famille, chacun dans le couple est prêt à tout pour veiller sur l'autre et le préserver. S'en suit une série de quiproquos, cachotteries, malentendus mais rien ne peut éteindre la flamme entre eux. C'est toujours aussi passionnel et intense.

Mais alors la fin.... un véritable crève-cœur ! Mais pourquoi ? Mais non.... Mais ce n'est pas possible !.... Pourquoi tant de cruauté ? 
Et il va falloir recommencer à attendre  la suite longtemps, très longtemps, trop longtemps....

Un nouveau coup de cœur pour cette série et
surtout pour REYES
qui reste encore et toujours l'homme de ma vie fantasmée !...


Ma notation : 5/5  évidemment !

THIRDS - Tome 1 Contre Vents et Marées


Auteur : Charlie Cochet
Editions : Dreamspinner Press


Lorsque le témoignage de Dexter J. Daley, inspecteur aux Homicides, aide à envoyer son partenaire en prison pour meurtre, les conséquences – et la frénésie médiatique – ne sont pas loin derrière lui. Il se retrouve très vite sans compagnon, sans amis, et, après une rencontre désagréable dans un parking après le procès, il a de la chance de ne pas se retrouver sans dents. Dex craint d’être transféré des Forces de Police Humaine du commissariat de la Sixième Avenue, ou pire, de se faire renvoyer. Mais son père adoptif – un sergent de la Section Défense Reconnaissance Intelligence Humains Therians, autrement connue sous le nom de THIRDS – tire quelques ficelles, et Dex est recruté en tant qu’agent de l’unité Défense. 

Dex est déterminé à reprendre sa vie en main et il est impatient de commencer son nouveau travail. Mais sa première rencontre avec le chef d’équipe Sloane Brodie, un jaguar therian qui se trouve également être son nouveau partenaire, tourne au désastre. Quand l’équipe est appelée à enquêter sur les meurtres de trois militants HumaniTherians, il devient vite évident pour Dex que se faire accepter par son coéquipier et le reste de l’équipe très unie sera beaucoup plus difficile que d’attraper le tueur – et tout aussi dangereux.
Paru en numérique le 30 juin 2015

Mon avis :

Quelle excellente surprise que ce livre !
J'ai tout simplement adoré l'univers créé par l'auteur : cette scission entre les humains et les Therians, l'ostracisme de certains, la volonté des autres de vivre en harmonie... sans compter tout l'imaginaire autour des transformations. C'est fascinant d'assister à ces métamorphoses et tout ce qui les entoure, d'observer ces hommes sous leur forme animale. Vraiment une réussite que ce monde et sa description !

Puis il y a Dex..... soupirs!.......  quel personnage attachant, plein de fantaisie, espiègle, un brin écervelé mais dont l'insouciance cache une perspicacité remarquable, une profonde humanité et une droiture exemplaire. Il se situe sans l'ombre d'un doute dans le top 10 de mes héros de roman préférés !

C'est cette droiture qui le met dans une situation difficile, il a épinglé son coéquipier qui a assassiné un jeune Therian, refusant de camoufler cet acte odieux en un acte de légitime défense. Personne ne le lui pardonne :  ses collègues font front contre lui, son petit ami le quitte, il perd son boulot et est intégré d'office dans la section Thirds.

Ah la la ! Mais quel régal que d'arriver dans cette unité d'élite pleine de testostérone, qui lutte en faveur de la mixité humain/thérian ! J'ai vraiment aimé cet univers de soldats sur-armés, utilisant divers gadgets à la pointe du progrès, plus astucieux les uns que les autres. Chaque élément qui la compose est un personnage particulier au caractère singulier auquel on s'attache très vite. Dex y retrouve son petit frère (therian) et  son père adoptif, le chef du service. Pourtant aucune épreuve ne lui sera épargnée...
La section est organisée par paire : un humain avec un thérian. Tous sont unis par des liens très profonds et son arrivée n'est pas saluée avec grand enthousiasme. Il prend la place de Gabe qui est mort en service et aucun n'est prêt à le remplacer, surtout pas Sloane le chef d'équipe, son partenaire désigné...

Ils vont lui rendre la vie dure surtout Ash qui reste une véritable énigme pour moi, mais Dex en a vu d'autres, et son humour, son sourire, son charme ravageur, son irrévérence vont triompher petit à petit de la réticence de chacun (ou presque...). Il ramène le rire et la légèreté dans cette unité en deuil qui se reconstruit difficilement. Tous (ou presque...) vont finir par l'accepter et même l'apprécier d'autant plus qu'il se montre à la hauteur sur le terrain. On ne peut s'empêcher de rire en lisant toutes ses facéties et ses plaisanteries !

Les sentiments entre Dex et Sloane évoluent, et j'ai beaucoup aimé le fait que ce ne soit pas une évidence entre eux.  Le désir s'installe et c'est avec beaucoup de retenue qu'ils avancent l'un vers l'autre. Outre l'interdit d'avoir des relations intimes entre coéquipiers, il faut surmonter les barrières que Sloane a élevé autour de lui et à la fin du livre, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir....

L'enquête dont ils sont chargés est par ailleurs vraiment intéressante et pas du tout secondaire par rapport à la romance. Il y a de l'action, du suspens et je n'ai pas pu décrocher de mon livre tant j'étais emportée par le récit.

Vraiment une jolie découverte et je vais de ce pas me plonger dans le tome 2.
Au passage, j'ai lu la version numérique et je veux me procurer la version papier parce que quand un livre est bon, il se doit de trôner en bonne place sur mes étagères ! (et j'aime aussi beaucoup la couverture ...)

Je pensais ne pas être très sensible au M/M, ce livre vient d'ébranler fortement mes certitudes....

Ma notation : 4,75/5





jeudi 7 avril 2016

Bad - Tome 1 : Amour interdit



Auteur :  Jay Crownover
Editions : Harlequin 
Collection : &H

Il s’appelle Bax. Un nom qui fait trembler tout le quartier de The Point. Un nom synonyme de violence, un nom synonyme de sang. Et aujourd’hui, Bax a bien l’intention de le faire couler pour obtenir des réponses. Car il vient de sortir de prison après cinq années ; 1 826 jours passés derrière les barreaux, sans bière, sans fille, sans rien, pas même la garantie d’en ressortir vivant. Et pour commencer, il doit trouver Race, celui qu’il considérait comme son meilleur ami, pour lui poser quelques questions sur cette fameuse nuit où tout a basculé.

Elle s’appelle Dovie. La survie dans The Point, ça la connaît. Elle a même établi quelques règles. Règle n°1 : se la jouer discrète, par exemple en s’habillant comme un mec et en cachant sa crinière rousse. Règle n°2 : éviter de sortir avec les types du coin. Règle n°3 : ne jamais rien devoir à personne. Mais lorsque Race, son frère, disparaît mystérieusement, Dovie n’a plus le choix. Adieu les règles, bonjour le danger. Car son seul espoir de retrouver son frère tient en trois lettres : Bax.
Paru le 9 mars 2016

Mon avis :

Deuxième livre de Jay Crownover que je lis en peu de temps et je dois avouer que j'aime beaucoup la plume de cet auteur. Elle sait créer des univers et des héros particulièrement attachants avec toutes leurs failles.

Bax est un vrai bad boy, pas de ceux qu'on rencontre habituellement dans les romances, ceux qui n'ont que la façade de bad.... lui trempe véritablement dans de sombres trafics, il est capable du pire et il l'assume totalement. Le lecteur est prévenu dès les premières pages :
Je m’appelle Shane Baxter. Mais tout le monde m’appelle Bax. Je suis un voleur.

Vous avez une copine ? Je vous la piquerai. Une belle bagnole tout juste retapée ? Je vous la piquerai. Des appareils électroniques très chers que vous croyez à l’abri dans un coffre ? Je viendrai et je vous les piquerai, parce que, de toute façon, vous n’en avez pas besoin.
C'est un personnage complexe, il est violent, aime se battre, ne recule devant rien... mais il est aussi extrêmement loyal et capable de se sacrifier pour ceux qu'il aime. Il a une sorte de code d'honneur bien à lui....

Au début du livre, Bax sort de 5 ans de prison et il recherche son ami Race afin de comprendre les événements qui ont provoqué sa détention. Dans sa quête, il tombe sur Dovie, la petite sœur de Race , petite sœur dont il ignorait l'existence.
Cette fille totalement insignifiante (côté qu'elle cultive consciencieusement pour passer inaperçue et être tranquille dans un quartier plutôt difficile) va très vite devenir un caillou dans sa chaussure..... Tenace et courageuse, elle s'est mis en tête de retrouver ce grand frère-héros qui s'est manifestement mis dans une mauvaise situation.
Elle va dès lors suivre et s'accrocher à Bax, au grand dam de ce dernier. Ils vont ainsi écumer bars, boites de strip tease, ...etc....tous les endroits fréquentés par des truands et des malfrats et ce ne sera pas de tout repos...

Petit à petit, Bax découvre véritablement la jeune fille, son innocence, son empathie et son désir d'aider les autres. Son regard sur elle change, et il commence à ne plus du tout la trouver insignifiante... Sa crinière rousse indisciplinée, ses tâches de rousseur vont devenir très vite attirantes et sexy. Il découvre une femme véritablement belle pour qui il ne peut s'empêcher de ressentir du désir et bien plus encore....

J'ai beaucoup aimé voir ce gars si froid et détaché fondre de tendresse pour ce petit bout de femme.... elle devient un peu sa lumière dans ce monde sordide et il va se découvrir un besoin farouche de la protéger. Ce n'est pas de tout repos, il y a des moments durs, mais il y en a aussi d'autres tellement jolis entre eux.... 

Les autres personnages sont eux aussi très intéressants, surtout le grand frère Titus (lui je fonds complètement....). Leurs relations sont complexes, mêlant amour et haine et accumulant les non-dits et les malentendus.
Un bémol cependant pour le personnage de Race, je n'ai ressenti aucune empathie pour lui, son côté beau gosse riche qui s'encanaille ne m'a absolument pas séduit. J'espère que l'auteur l'aura rendu plus sympathique dans le tome qui lui est consacré ...

Une fin où le récit devient plus rapide, les événements et les révélations s'enchaînent sans aucun temps mort, ce n'est pas la partie que j'ai préférée mais on ne s'ennuie pas un instant et j'ai apprécié le petit épilogue à la toute fin où l'on s'affranchit volontiers de toute morale....

Le tome 2 est déjà dans ma PAL, je ne devrais pas tarder à m'y plonger !

Ma notation : ♥♥♥♥


Summertime



Auteurs : Fleur Hana et Jacinthe Nitouche
Editions : EDB

Lou-Ann...Elle n’a jamais quitté son quartier de Perpignan, travaille depuis toujours dans le même bar et retourne chaque soir auprès de sa mère alcoolique.
Son rêve ? Aller à Paris.

Sixtine...
Elle a abandonné des études dans une grande école, n’a aucune perspective d’avenir et fuit l'univers doré de ses parents.
Son rêve ? Quitter Paris.

Elles n'auraient jamais dû se rencontrer.

Et pourtant, elles vont devoir faire route ensemble, affronter leurs peurs et se découvrir elles-mêmes. Embarquez dans Summertime, un road trip autant qu'une ode à la vie, célébrés par une amitié aussi improbable que riche.
Paru le 1 avril 2016

Mon avis :

Je viens de refermer mon livre et je reste complètement déboussolée, chamboulée, pantoise.... je m'attendais si peu à cette fin....
J'ai l'impression de l'avoir lu en faisant un énorme contresens.... un livre léger, facile à lire, qui amène le sourire, parfois un peu d'agacement et puis d'un seul coup d'un seul, sans prévenir, il prend une dimension bien plus profonde....

Ce que j'ai adoré dans ce livre avant tout, c'est la formidable connivence entre Lou-Anne et Sixtine. 
Pourtant issues de deux mondes totalement opposés, mais toutes les deux coincées dans une vie si peu satisfaisante, leur rencontre était improbable mais la connexion se fait immédiatement. 
Pour moi, ce livre est avant tout l'histoire d'une complicité comme il ne peut en exister qu'entre deux filles, une complicité faite de compréhension, de confiance, de silence, de confidences, de rires, de défis, d'agacement, d'entraide et surtout d'une belle complémentarité.... c'est une vraie évidence entre ces deux-là...

Alors parfois le style un peu trop familier a pu me gêner.... quoique pas vraiment finalement...
Alors parfois, les manières des gars de l'histoire m'ont semblé un peu issues des cavernes.... quoique pas tant que ça non plus...

Une histoire toute simple de deux jeunes filles en lâcher prise totale qui tentent de goûter la vie de toutes les façons possibles : sensations, interdits, plaisirs, découvertes...
Un périple semé de "cap/ pas cap" où elles repoussent leurs limites et engrangent les expériences, où elles vivent plus intensément que jamais. (J'ai adoré l'idée du monopoly à Paris ! Génial !)
Les chapitres se succèdent en alternant les voix de Lou-Anne et de Sixtine, chacune partageant ses émotions.... Et des émotions, il y en a !

Si cette formidable amitié m'a fascinée, il faut tout de même ajouter que c'est aussi l'histoire de Ugo, le frère de Lou-Anne (très attachant) et de Medhi, leur ami d'enfance (un peu plus difficile à aimer au début du livre...), sans oublier Jessie (qui m'a chamboulé le cœur !), D'ailleurs, chacun des deux premiers a droit à un chapitre où à leur tour, ils dévoilent leurs ressentis.

Ce livre est un condensé de bonne humeur, de chouettes idées, de moments de grâce... on tourne les pages sans même sans rendre compte emporté sur les routes d'Espagne et de France avec Nina Simone en fonds sonore.... et puis arrivé à la dernière page, on se dit qu'il va falloir absolument le relire parce qu'on ne l'a pas lu de la bonne façon, parce que les deux chapitres de fin transforment un livre léger, drôle, sexy, parfois un peu grave aussi, qui semble sans prétention, en une histoire profonde qui subitement révèle chaque scène lue dans un souvenir dramatique et plus poignant...

Je ne sais pas si chacune des auteurs a écrit la partie d'une des filles, mais ce que je sais c'est que je n'ai pas vu de différences significatives dans le style, je n'ai pas réussi à démêler cette question.... Alors assurément, ce livre est aussi une merveilleuse connivence d'auteurs !

Un superbe livre  et j'attends maintenant la suite avec une très grande impatience ! 

J'ai lu ce livre sur ma liseuse et il me faudra absolument la version papier ! 
Je pleure vraiment de n'avoir pas commandé la Box quand il en était encore temps....

Ma notation : 4,7/5




Ficelle vérifie....

on ne sait jamais ....il pourrait rester un livre au fond du sac.....


mercredi 6 avril 2016

Dragon de Glace




Auteur : George R.R. Martin
Illustrateur : Luis Royo
Editions : Flammarion Jeunesse




L'Histoire de Dragon de glace se déroule dans le même univers que celui de Game of thrones. Les somptueuses illustrations de Luis Royo, artiste peintre renommé, enrichissent ce récit touchant et captivant des liens unissant une petite fille et son dragon.
paru le 14 octobre 2015





Mon avis :

Une jolie histoire toute simple en forme de conte s'adressant aux plus jeunes mais que j'ai eu du plaisir à lire.
Une histoire d'amitié, une histoire aussi sur les liens familiaux.... agrémentée de fantastique avec ces formidables dragons.

L'objet livre est vraiment superbe : une jaquette illustrée sur les deux faces, de très belles illustrations à quasiment toutes les pages, ce livre s’apparente à un album et je suis vraiment ravie de mon achat !

Quelques photos ....

La jaquette intérieure et le livre... J'adore 



La couverture intérieure...



Les têtes de chapitre décorées



Les débuts de chapitre illustrés, sans oublier les jolies lettrines



Des illustrations superbes





lundi 4 avril 2016

Test/Tag Pocket Jeunesse : Les choix impossibles


Je me suis amusée à répondre à ce casse-tête concocté par Pocket Jeunesse




Dans ce nouveau tag, sur le principe du Préférez-vous..., il vous suffit de choisir! 
Voici donc 15 dilemmes à résoudre, parfois impossibles ou absurdes!

Quels seront vos choix?



1) Votre livre préféré n'existe pas OU vous n'avez pas de coup de cœur pendant 3 ans.

Je n'ai pas de coup de cœur pendant 3 ans parce que ça laisse 'espoir de tomber dessus de supers livres un jour....

2) Conseiller un livre OU se faire conseiller un livre.

J'adore conseiller des livres, mais j'aime encore plus lire, donc à choisir ce serait se faire conseiller pour découvrir encore et toujours plus...

3) Hunger Games OU Le labyrinthe.

Le labyrinthe

4) Corner une page de son livre OU casser le dos.

Corner une page parce qu'une fois le livre fermé ça se voit moins qu'un dos cassé.... mais ce serait tout de même un crève cœur !

5) Un cliffhanger à la fin d'un premier tome et ne pas pouvoir lire le T2 avant 1 an OU un livre avec une fin ouverte qui n'aura jamais de suite.


Ah non, trop long d'attendre 2 ans..... je choisis la fin ouverte comme cela j'imaginerai ce que je veux !

6) Un roman adapté en film/série OU un roman non adapté.

un roman non adapté, ça évite les déceptions dans un sens ou l'autre

7) Un livre génial avec une couverture moche OU un livre passable avec une couverture géniale.


J'adore les belles couvertures mais pas au point de leur sacrifier mon plaisir de lecture.... Ce sera donc un livre génial avec une couverture moche. (et puis il y a toujours moyen de recouvrir son livre....)

8) Se faire spoiler un livre OU ne jamais avoir la suite.

Se faire spoiler.....

9) Ne jamais pouvoir parler d'un super livre OU ne lire que des livres nuls pendant 2 mois.


Ne jamais pouvoir en parler, deux mois de livres nuls je serais trop malheureuse....

10) Rencontrer un auteur que vous aimez pour qu'il vous parle de son prochaine livre OU pouvoir livre ce prochain livre un an avant tout le monde, sans rencontrer l'auteur.

Pouvoir lire le livre un an avant.... désolée les auteurs mais vous passez après vos œuvres !

11) Faire un photo avec un auteur OU se faire dédicacer un livre par cet auteur.

Me faire dédicacer un livre sans hésitation aucune ....

12) Lire une série géniale d'une traite sans plus jamais y avoir accès après OU attendre 2 ans entre chaque tome de cette série.

Je thésaurise les séries jusqu'à ce qu'elles soient complètes avant de commencer à les lire, donc là encore sans hésitation ce sera la lecture d'une traite.

13) Un livre triste OU un livre qui fait peur.

Un livre triste

14) Un livre avec un prologue OU un livre avec un épilogue.

Un livre avec un épilogue, j'aime savoir ce que deviennent les personnages...

15) Ne pas pouvoir acheter de livres pendant 6 mois OU avoir une panne de lecture de 6 mois.


Ne pas pouvoir acheter de livres pendant 6 mois......

Je vois déjà certains qui se gaussent..... Mais si si je vous assure que je préfère ça. Vu tous les livres que j'ai dans mes étagères en attente d'être lus je pourrais (noter le conditionnel !) rester 6 mois sans acheter, alors qu'une panne de lecture de 6 mois est juste inconcevable....

vendredi 1 avril 2016

Mes lectures du mois de mars


Un mois très positif avec

-en premier lieu mon coup de cœur pour "Aeternia" de Gabriel Katz chez les Editions Scrineo, deux tomes qui m'ont emportée dans un tourbillon d'émotions plus intenses les unes que les autres.... (avis à venir...)

- en second lieu, la découverte de deux auteurs dont j'ai particulièrement apprécié la plume !
                Jay Crownover paru à la fois chez Harlequin et chez Hugo New Romance
                Charlie Cochet paru chez Dreamspinner Press (avis à venir...)


                      

                      

                      




Hantée de Christina Lauren 2,5/5
La vérité sur Alice de Jennifer Mathieu 4/5
Le revenant de Michael Punke 4,5/5
Les chiens de Allan Stratton 4/5
Une enquête de Mary Lester - tome 1- Les bruines de Lanester de Jean Failler 3,8/5
Marked Men - Tome 1 : Rule de Jay Crownover 4,25/5
L'agence de Mme. Evensong - Tome 1 : Dans les bras d'une héritière de Maggie Robinson 4/5
Bad - Tome 1 : Amour interdit de Jay Crownover 4,25/5
THIRDS - Tome 1: Contre Vents et Marées de Charlie Cochet 4,75/5
THIRDS - Tome 2 : À feu et à sang de Charlie Cochet 4,5/5
Angelfall - Tome 3 : L'Ultime Espoir de Susan Ee 4/5
Les moustaches de la sagesse : Conte du chat Salomon ... de Sheila Jeffries 3,8/5
Maybe Someday - Tome 1.5 : Maybe Not de Colleen Hoover 3,5/5
Remembering Kyle - Tome 1 : Personne d'autre que lui d'Erin Butler 3,8/5
Risk de Fleur Ferris 3,5/5
L'agence de Mme. Evensong - Tome 2 : Accordez-moi une nuit de Maggie Robinson 4/5
Aeternia 1 - La marche du prophète de Gabriel Katz 4,8/5
Aeternia 2 - L'envers du monde de Gabriel katz