jeudi 16 février 2017

Les enfants de la résistance - Tome 1 : Premières actions






Auteurs : Benoît Ers et Vincent Dugomier
Editions : Le lombard




Dans un petit village de France occupé par l'armée allemande, trois enfants refusent de se soumettre à l'ennemi. Mais comment s'opposer à un si puissant adversaire quand on n'a que treize ans?
Paru le 7 mai 2015





Mon avis :

Une bande dessinée très réussie, j'ai beaucoup aimé !

François et Eusèbe, deux jeunes garçons vivent dans un petit village pendant la seconde guerre mondiale.
François est fils de paysans et son père a déjà vécu la grande guerre de laquelle il est revenu mutilé.
Eusèbe est le fils de l'instituteur, il est beaucoup plus posé et réfléchi que son copain, tête brûlé, impulsif et emporté.
A ce duo de copains vient s'adjoindre Lisa, petite réfugiée Belge de langue allemande oubliée sur la route de l'exode vers la zone libre. Elle va loger chez François.
Très vite, ces trois là deviennent inséparables.

L'album se présente sous la forme d'un journal tenu par François, il raconte tous les événements qui se succèdent : la déclaration de guerre, l'arrivée des Allemands, l'organisation de la vie quotidienne sous l'occupation, la difficile rencontre avec Lisa. Il raconte aussi comment tous trois décident de mener quelques actions contre l'occupant sans vraiment prendre toute la mesure de la gravité de leurs actes, des conséquences possibles.... C'est captivant de les suivre dans leurs aventures et leurs découvertes, de les voir se mettre en danger avec l'insouciante de l'enfance...

Le regard du jeune garçon est perspicace et sans concession sur la réalité quotidienne, sur les efforts allemands pour gagner les populations, sur les mentalités.... mais il est aussi troublé par la complexité des choses, tout le monde n'est pas si facilement condamnable, manichéen...
C'est remarquablement rendu en voyant les opinions des français évoluer au rythme de l'accrochage/décrochage des portraits de Pétain, ce héros de la guerre précédente qui restera longtemps un homme admiré et respecté même par des gens biens... 
Tué pour avoir imprimé des tracts
- Il est mort pour la France !
- Oui c'est terrible!....
Mais je pense aussi qu'il faut laisser une chance au Maréchal Pétain.
Il fera au mieux pour gérer le pays avec les nazis.... Faisons lui confiance !
- Vous n'avez peut-être pas tort.
Si le père du narrateur le décroche assez rapidement, son oncle tant admiré va au contraire l'exposer dans son salon... Les clivages arrivent dans les familles, conséquence des frustrations de chacun ( ici sont en cause la réalité paysanne, l'héritage dans les familles, les rancœurs qui mènent à l'acceptation de l’inacceptable)

C'est une bande dessinée réaliste qui aborde un peu tous les thèmes de l'époque : l'exode, l'invasion, les petits sabotages, la résistance.... à travers les yeux d'un jeune adolescent exalté qui refuse de se soumettre...
C'est l'apprentissage des douleurs de la vie, la prise de conscience auprès d'un père éclairé....
" Tu sais, François, il y a des moments dans la vie où il faut savoir désobéir."
J'ai beaucoup aimé les dessins réalistes avec une foison de détails, les vignettes qui s'étalent sur les bords de page, les couleurs un peu sépia... Ils nous immergent totalement dans l'époque, les atmosphères sont travaillées et parfaitement rendues.
Une mention spéciale pour la superbe couverture, j'adore ! Et aussi pour le dossier très clair et très intéressant en fin d'album sur les événements de l'époque, un plus très apprécié ! 

Une excellente bande dessinée, réaliste, documentée, passionnante et surtout extrêmement bien construite. Le regard d'un enfant rebelle sur la réalité qui l'entoure, l'engagement un peu inconscient de trois gamins et une piqûre de rappel de ces sombres heures...

Ma notation : 4,7/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire